Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rencontre du troisième type.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 30 Octobre 2013, 06:57

Le type arrive chez vous avec des allures de vendeur de tapis ou d’assurances, un mixte entre vulgarité et rigidité administrative. Il vous promet monts et merveilles en ajustant sa cravate et en enlevant d’un revers de la main une poussière imaginaire sur son veston. Il porte beau mais on l’imagine à moitié éméché dans des soirées arrosées à nous raconter des blagues vulgaires. Aujourd’hui, il s’est taillé un costard de croque-mort nous détaillant par le menu notre quotidien morose et gris. On l’écoute pour tout dire fasciné par son verbe, il déploie des chiffres, des courbes qui pour la plupart vont de haut en bas. Puis il affirme que tout n’est pas désespéré. Il était tant j’étais à deux doigts de me suicider. Il a les solutions, comme un magicien ou un fumiste avec sa baguette magique il va tout résoudre. Le chômage ne sera bientôt qu’un souvenir pénible, la délinquance un mot obsolète, la hausse des prix une aberration. J’ai presque ce désir de croire en lui et puis de l’autre côté, j’ai cette sensation diffuse qu’il me prend pour un con. Je lui indique tranquillement que tout compte fait malgré sa bonne mine je ne suis pas convaincu. Là, il s’emporte. Il est le seul qui pourra nous sauver, une espèce de Dieu tout puissant à hauteur d’homme, il fait des gestes amples, me tire presque les larmes des yeux, par moment c’est la terreur qui s’empare de moi lorsqu’il décrit un pays à feu et à sang. Je redescends sur terre, je tente de fermer ma porte, je le pousse dehors. Il frappe à ma fenêtre en souriant diaboliquement. Puis je vois sa tête sortir de la cheminée, il est omniprésent. Je sursaute et je me réveille en sueur. C’était un cauchemar. Un monstre pareil ne peut décidément pas exister dans la vraie vie. Ricardo SANTIAGO le 30 octobre 2013

commentaires

G
sa ressemble a une certaine secte
Répondre
S
cauchemar ou réalité?
Répondre

Haut de page