Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Variation sur un départ

par chroniquesterriennes.over-blog.com 26 Février 2014, 20:55

Je ne fais plus rien.

Disparaissant.

Une image figée sur un écran.

Des textes orphelins.

Le portable ne répond plus.

Ma voix ne résonne plus.

Mon corps ne s’anime plus.

Je suis une ombre.

Un fantôme.

On m’imagine mais on ne me voit plus.

Un souffle de vent.

Quelques-uns, s’attristent de cette disparition.

D’autres, s’en sont, à peine, aperçus.

Ainsi ! J’ai trouvé le chemin, dont, si souvent, ma sublime, tu me parlais.

Un pas vers la lumière.

Le matériel est immatériel.

Rien n’a d’importance.

Cet univers me convient.

J’ai retrouvé de bons amis et quelques membres de ma famille.

Et, toi, mon âme-soeur, le sourire aux lèvres.

Mais, j’ai le cœur un peu serré.

N’ai-je pas laissé, plus bas, des êtres aimés ?

L'inquiétude me gagne, pourtant, tu me rassures.

Mon amour, Je haïssais les secousses.

J’abhorrais cette violence, cette haine.

Le monde, ne me convenait pas.

Pourtant ! J’ai longtemps tout supporté.

Les masques, je les détestais.

Je fuyais la noirceur.

Hélas ! Elle me rattrapait.

Qui pouvais-je ?

Malgré tout, de beaux récits ont été écrits.

Collectionneur de vignettes joyeuses, dont tu étais, souvent, l'héroïne.

Quand l'amertume me tenaillait, je les ressortais.

Dans ce brouillard épais, tu resplendis, telle une étoile !

Nous sommes loin, désormais, du chaos sur terre, de sa cupidité !

Mon détachement est balsamique.

Ma merveille, l'immuabilité est le berceau de notre amour indéfectible.

Texte protégé

Copyright © 2014
Ricardo SANTIAGO

Variation sur un départ

Haut de page