Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La dame de porcelaine

par chroniquesterriennes.over-blog.com 6 Septembre 2014, 09:21

La chambre était emplie de son parfum enivrant et entêtant.

Elle avait drapé son corps et elle avançait avec grâce.

Son regard avait cette profondeur fascinante qui recèle tant de mystères.

Elle était sur un fil entre euphorie et chagrin, prête à tout moment à chuter.

Malgré les blessures du passé, elle ne se plaignait guère.

Au contraire elle trouvait à la vie des charmes insoupçonnés.

Elle surfait sur la vague des volutes de ses cigarettes, entre deux mondes.

Je tournais les talons derrière la ville grouillante et inquiétante.

Quelle délicatesse cette bulle dans laquelle on se trouvait.

Fuyant les chemins d’épines, nous nous jetions à corps perdu dans la liesse.

Nous empruntions les sens interdits comme l’eurent faits des enfants.

J’aurais tant souhaité que cette ronde enivrante ne cesse.

Mais cruelles sont les aiguilles des horloges qui sonnent le glas de nos tourbillons de passion.

Lorsque la porte derrière moi se refermait, je savais qu’elle était triste et désemparée.

Pour ne pas m’effondrer, je m’habillais de mon armure et je composais des humeurs de comédie.

De toute manière qui se souciait de mes peines ?

Demain, elle sera là de nouveau.

Oiseau gracieux, ange déployant ses ailes invisibles.

Demain, elle dessinera des mots doux sur ma peau.

Sa bouche gourmande saura me réconforter.

Sous les draps, deux corps indisciplinés que rien ne pourra stopper.

Demain j’aurai cette sensation de liberté et d’abandon.

Dans les bras de cette dame de porcelaine.

Copyright © 2014
Texte Protégé
Ricardo SANTIAGO

La dame de porcelaine

commentaires

Haut de page