Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La venue

par chroniquesterriennes.over-blog.com 18 Septembre 2014, 15:24

Toc ! Toc ! Mon Dieu il fait si chaud dans votre pays.

C’est haut chez vous.

J’ai passé une nuit blanche, dormir dans le couloir de ce train, j’ai un peu honte.

C’est toujours un peu étrange de venir ici, ce n’est pas vraiment chez moi.

Ton mari fait la tête, je n’y suis pour rien, je ne voulais pas vous déranger.

Pourquoi l’as-tu mis devant le fait accompli ? Pourquoi ne pas lui avoir dit ?

Je me bouche les oreilles, laissant les grands se chamailler.

J’ai bien compris malgré tout que nous n’étions pas bienvenus.

Je n’ai qu’un souhait me cacher dans un coin, m’évader.

Rêver que vous m’ouvrez les bras, que vous souriez, que vous êtes heureux de nous voir.

Mais vos cris m’empêchent de m’échapper et je dois supporter cet enfer.

Finalement, tout s’apaise, on aurait dû commencer ainsi.

Quelle chaleur, je transpire, je me sens sale, vraiment je suis triste.

Quelque part ça sanglote, nos visites seront toujours un flot de larmes.

Vous ne parlez pas ma langue, je découvre un univers étrange.

Ce n’est pas grave, je n’ai pas eu à supporter vos mots.

Le soir, le repas se déroule dans une ambiance glaciale.

Je me souviens du Monsieur qui nous a chassés de la banquette.

Maman n’avait, comme d’habitude, pas réservé de place.

Allez ! Soyez gentils, faites-moi un petit sourire.

Laissez-moi croire que vous m’aimez, même un peu.

Texte Protégé

Copyright © 2014 Ricardo SANTIAGO

commentaires

S
Bien sur que l'on t'aime un peu (Pour tes écrits) sinon nous ne serions pas là a te lire... Bonne soirée Ricardo.<br /> Bises.
Répondre

Haut de page