Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le diner

par chroniquesterriennes.over-blog.com 19 Janvier 2015, 20:55

LE DÎNER

« Voyez ! J’ai mis les petits plats dans les grands. Les plus belles assiettes, les plus scintillants verres de cristal, posés une nappe brodée d’or »

« Ces mets délicieux qui n’attendent que vous, sont des offrandes »

« J’ai rangé la maison, tout est propre, pour vous accueillir. »

« Etes-vous heureux au moins ? »

« Ne dites rien ! Je vais m’occuper de tout. Cette journée sera somptueuse et elle restera, je l’espère, dans vos mémoires ».

« Si vous saviez à quel point je vous aime. J’ai pris le temps de vous écrire un poème. J’ai travaillé de longues heures pour que chaque mot sonne harmonieusement. J’y ai mis mes larmes et toute mon âme.»

« Que c’est émouvant ! Cette chaleur que vous m’apportez, vos souffles, la musique de vos cœurs, mon Dieu que je vous aime ! »

« Dans quelques années, quand vous serez plus âgés, peut-être vous souviendrez-vous encore de ces instants. »

« Je m’allonge, un peu, sur la banquette, vous ne m’en voudrez pas de me reposer un peu. »

L’appartement est silencieux, sur la table sont déposées des assiettes vides. Pas un bruit, pas un murmure, qu’un lourd sentiment de solitude.

Une photo est posée sur une étagère, sur laquelle une femme, deux enfants, un homme, une famille qui exprime sa joie.

Non loin, un bout de papier et quelques mots griffonnés.

Mes amours, j’espère que vous m’avez pardonné. J’ai tout mis en place pour effacer de vos mémoires cet affreux accident.

Je suis un imbécile, je m’en veux. Je n’aurai jamais dû conduire dans l’état dans lequel je me trouvais

Papa avait un peu trop bu. Je ne me souviens que de ce choc horrible, ce flux d’images désordonnés, cette brutalité.

La carcasse métallique se broie, vos cris, vos yeux horrifiés qui se reflètent dans le rétroviseur puis ce terrible trou noir.

Aujourd’hui, j’espère avoir un peu réparé ma faute.

S’il vous plait, ne me détestez pas. J’ai trop mal. Trop de souffrances et de regrets.

Je vais vous rejoindre, enfin !

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

Le diner

Haut de page