Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ainsi serrais-je mille et une mains à mille et un nains.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 29 Mars 2015, 16:04

Ainsi serrais-je mille et une mains à mille et un nains.

C'est le sort réservé à ma célébrité. Mais qu'ai-je pu faire (à repasser) pour atteindre les sommets ?

Je n'étais pas devenu un milliardaire en crampons, ne jouant que dans d'obscures divisions où nous étions dans la multiplication des défaites plutôt que la soustraction (c'est drôle, parce j'ai parlé de divisions).

Bref défaites et des fêtes après le match à l'apéritif ou entre vieux nous finissons ivres à nous balancer sur la tête nos déambulateurs.

Pas plus chanteur à qui on arrache la chemise ou économiste perdu dans des parties fines à chercher son caleçon.

Alors comment quoi ? (oui, la phrase est bancale mais c'est mon texte à moi, le texte fort).

Avais-je peint des toiles si originales que j'étais un Maître comme Picasso ?

Un maître quatre vingt mais guère plus.

Je sens que je vous énerve devant vos ordinateurs, que le suspens est insoutenable.

Figurez-vous qu'il pleut. L'eau et les bas, les bas qui donnent tant de charme aux dames.

Je renifle une barrette de Ricoré et ensuite je vous jure sur la tête de sa mère que je vous révèle enfin pourquoi j'empoigne autant de mains de nains.

Il y a du vent, aussi, du vent pire qu'hier (long silence).

Finalement, devant votre peu d’enthousiasme, je ne vais rien vous dire.

Je vais boire une tasse de thé avec mes amies les grenouilles qui aiment bien prendre le thé tard (là vous devriez rire).

On glosera des élections qui nous cassent les urnes et ensuite j'irai au lit.

Et si vous êtes sages, peut-être me déciderais-je à vous raconter pourquoi je serre autant de mains de nains .

Texte Protégé
Copyright © 2015
Ricardo SANTIAGO

commentaires

silvie 29/03/2015 23:38

Tous tes lecteurs et lectrices sont des êtres très sage.... Alors racontes nous pourquoi tant de petites mains tu serres...Après nous irons prendre un thé tard mais alors très tard (lol)...Bonne soirée Ricardo.

Haut de page