Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'histoire du mercredi, fin

par chroniquesterriennes.over-blog.com 16 Avril 2015, 20:23

Tu jettes un verre par terre, ta fille est atterrée, ta femme en colère.

Tu n'en peux plus de cette dispute.

Pourtant, tu parais désolé, comme un enfant qui a fait une grosse bêtise.

Tu fais la moue et tu t'excuses presque, de ton geste.

Pourquoi le ton a-t-il brusquement monté ? je n'en sais rien.

Il règne un climat de guérilla, la fin d'une histoire, de lancinants instants de tristesse.

Je te connais, tu n'aimes pas ce genre de situations, trop de conflits par le passé.

D'habitude, c'est dans ta nature, tu temporises, tu restes silencieux.

Mais là, que s'est-il passé ?

Elle hurle, claque une porte, tu restes là, un peu idiot, bras ballants.

Les morceaux de verre brillent comme des diamants.

Tu demandes pardon à ton enfant. Tu balaies l'air maussade presque désemparé.

Visiblement, tu n'es pas à l'aise, tu n'arrives pas à te trouver une occupation, trop sous pression.

Elle t'insulte à l'étage. Tu tentes de garder ton sang froid.

Je n'apprécie pas te voir ainsi, j'aimerais te prendre dans mes bras, te cajoler comme un enfant.

Mes bras se referme sur du vide, comme si tu étais un fantôme.

Je suis un témoin impuissant , tu ouvres la porte fenêtre, le ciel est constellé d'étoiles.

Elles roulent sur tes joues, perles salées, tu refermes et tu te saisis des clefs de ta voiture.

Tu embrasses ta fille, dehors, un vent frais te caresse et fait danser tes cheveux.

Tu pénètres dans ta voiture.

Je reconnais cet engin, il est gravé dans mes pupilles.

Lorsque je t'ai aperçu trop tard.

Elle pousse un cri, je sursaute, elle me regarde avec ses grands yeux verts.

Elle m'agrippe fort contre elle.

« J'ai cauchemardé, mon amour, ce n'est rien ».

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

L'histoire du mercredi, fin

commentaires

Haut de page