Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les récits d'amour jamais ne cessent

par chroniquesterriennes.over-blog.com 19 Juillet 2015, 10:07

C'est joli des illusions qui comme des dominos tombent une à une

Nous voilà remis sur le bon chemin, le gratin a tourné son pouce vers le bas, c'est la mort

Je grince des dents, je rentre ma colère, je ronge mon frein, je repars au combat

Tu traines ton vague à l'âme, tu bougonnes dans la marée humaine

Malgré tout, tu es bien la plus grande parmi tous ces gens

Des nanas se croient à la plage en short mini, elles sont un peu hautaines

Des loulous roulent des mécaniques, plus ridicules que féroces

Des touristes mal fagotés serrent leur sac de peur de se le faire arracher

Les Champs Elysées clinquants qui déroulent, nous sommes un peu perdus, aujourd'hui

Je ne sais plus trop où je suis, après une rafale, difficile d'assurer de nouveau

Se dressent des incertitudes comme des pics levés vers le ciel

Peu à peu, on s'éloigne de ce tableau trop saturé

Dédale de rues qui nous conduisent, enfin, vers ce nid bien perché

On fait la moue plus que l'amour

Comme dans une tragédie, on a des masques d'affliction

Je cueille un à un tes baisers nourris avec tes larmes

Le roman qui jusqu'à là avait été si joyeux se pare de gris

Mais l'histoire n'en est qu'à son début, le mot fin n'est pas sur l'écran

Je saisie une plume comme dans les temps anciens,

respirant l'odeur si particulière de l'encre

Il était une fois….Les récits d'amour jamais ne cessent

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

Les récits d'amour jamais ne cessent

commentaires

Haut de page