Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un ange passe

par chroniquesterriennes.over-blog.com 1 Juillet 2015, 05:52

C'est une curieuse sensation, cette distance qui soudain émerge

Je ne perçois plus l'environnement comme auparavant

Je jette un oeil furtif sur ces piles de CD, je trouve cela dépassé

Pourquoi ces objets si précieux hier, m'apparaissent obsolètes ?

Je n'ose plus ouvrir mes albums photos

Trop de réminiscences douloureuses

Je ne supporte plus la duplicité du quotidien

Bousculé, je ressens indélicatesse et violence

Où vais-je me réfugier pour leur échapper ?

Les enfants ? grandis, partis et nous ne sommes que des ombres

Nous passons de l'autre côté de la muraille

Le poids du temps et les désillusions

Nous vacillons sous les coups répétés des trahisons

Auprès de qui se tourner pour ne pas se noyer ?

Tu émerges de là-bas, fragile brindille

Tu sais que le chemin ne s'arrête jamais

Dans tes grands yeux, je me réfugie

Exquis endroit où j'oublie mes vicissitudes

Tout mon être s'affole dès que tu apparais

Recroquevillé, je me lève et je grandis

Ici, nous fermons la porte au quotidien fadasse

Sur ce nuage confortable, laisse moi t'aimer

Aimer, ce mot galvaudé, que nul vraiment ne connait

Nous lui rendons sa beauté et sa noblesse

Lorsque tu t'éloignes, pour mieux revenir

Je souris devant la vacuité du monde

Je suis heureux, mon ange, je rends visite à nos amis

Dans les églises, ils m'attendent, ailes déployées

Nous avons l'éternité pour nous, ils sont les gardiens de notre temple

Dieu que je suis léger depuis que je la connais

Texte Protégé
Copyright © 2015
Ricardo SANTIAGO

Un ange passe

commentaires

Haut de page