Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ailleurs, 2 et fin...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 17 Août 2015, 08:44

J’avoue ignorer ce qui me frappe dans cet univers qui m’entoure, il devrait m’être familier mais il m’est étranger, tout en m’étant proche, sans que je sache pourquoi.

Des feuilles qui tourbillonnent, des tapis roux, des champs, des sillons à l’infini, un homme qui promène son chien, des nuances de couleurs infinies qui saturent mon regard.

Je suis figé, comme une statue, un personnage dans une case de bande dessinée, des oiseaux sillonnent le ciel, j’en reconnais certains mais d’autres au plumage multicolore m’interpellent.

Ils traversent le ciel aux nuances multiples comme peinte par un artiste un peu fou qui n’aurait pas respecté les réalités du quotidien.

J’avance désormais sans crainte, une blonde, cheveux bouclés se déplace légère, elle ne me voit pas, des personnages sortis d’une autre époque déjeunent sur l’herbe, canotiers sur la tête, ils bavardent, ils paraissent heureux, un couple danse, je n’entends pas la moindre musique.

Une femme assise au sourire énigmatique capte mon attention, d’étranges animaux défilent, là-bas, ils sont surréalistes, des anges, des figures iconiques, des habits brodés d’or, des visages potelés d’enfants gracieux.

Je suis inondé d’images, parfois somptueuses, d’autres fois inquiétantes, quel est cet homme qui hurle, je ne sais pas où je suis, je ne sais même pas si je retrouverai mon chemin, je m’en moque.

Je vais accompagner ces personnages, m’en faire des amis, qui sait.

J’ai trouvé ma place en ce lieu.

« Papa ! Qui est ce Monsieur, là, dans le tableau qui semble se promener ? »

Le père observe attentivement la peinture sans rien apercevoir.

« Tu as dû rêver mon fils, viens nous avons d’autres œuvres d’art à contempler »

Il s’éloignent, le gamin se retourne, l’homme est bien là, il paraît perdu…Mais comblé.

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

Ailleurs, 2 et fin...

commentaires

Haut de page