Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Moi, beau et gentil, fin

par chroniquesterriennes.over-blog.com 1 Août 2015, 08:20

Maintenant, que je n'ai plus de travail que vais-je faire ?

Quémander comme un miséreux qu'on veuille bien de moi ?

"Par pitié ! prenez-moi "

Non, je n'ai plus la force de faire des courbettes

Pourrais-je encore supporter tous ces hypocrites ?

"Regarde tes objectifs, ils tutoient les cieux, peux-tu les atteindre ?"

Je baisse les yeux, tu essaies de me consoler, une nouvelle fois

Comme tu l'as fait quand des souvenirs trop douloureux resurgissaient

Si je chantais dans le métro devant la horde de voyageurs indifférents ?

Tu souris à cette idée et si nous écrivions le roman de nos aventures ?

Prendre des chemins dérobés, fuir le médiocre quotidien ?

Nous allons faire l'école buissonnière, bras dessus bras dessous

Nous égarer dans la grande forêt, parler aux animaux, écouter le chant des oiseaux

Quand la ville s'agite, allongés sur un tapis de mousse, s'embrasser

Des farfadets un peu trop curieux nous épiant

Mes rêves s'évaporent et je retrouve la réalité

Tu n'es pas là, je suis seul, dans mon triste appartement

Je suis terré sous une pénombre qui jette comme un air de deuil

Je regarde ta photo, tu m'as dit "Je t'attendrai"

Tu m'as affirmé que j'étais un ange et que bientôt de mon dos des ailes surgiraient

Les objets du passé prennent la poussière, nul ne m'a téléphoné

Aujourd'hui et encore plus demain, nul ne se manifestera

Je perçois presque le frôlement de toi, ton parfum, ce courant d'air frais

Tu m'appelles, je le sais, j'entends ton murmure

J'ai compris…

Je suis léger, tu avais raison, le ciel est complice, il a revêtu son habit bleu

Je vole, le vent caresse mon visage, je suis heureux, enfin

Le monde me parait dérisoire, vain, sans intérêt, je vais enfin te retrouver

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

Moi, beau et gentil, fin

commentaires

Haut de page