Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA GRANDE DAME

par chroniquesterriennes.over-blog.com 14 Octobre 2015, 20:02

Je longe les rues bourgeoises et clinquantes de ce quartier chic.

Quelques boutiques mornes et vides jettent un peu de drame dans ce paysage sans soucis.

Des passants, des voitures, du bruit, des trottoirs qui se croisent sous des immeubles un peu austères.

Je charrie mon affliction, un lourd bagage qui m’enlève tout goût de vivre.

Un hôtel, des images qui surgissent et embrouillent mon esprit.

Je te vois à la terrasse d’un café, grande, altière, toisant l’espace de tes grands yeux de chat.

Tu me tiens la main, déposes un baiser sur ma bouche, tu m’entraines dans cette guinguette où ton souffle m’emporte sur les rives d’une sensualité débridée.

Tu es souriante, tes cheveux sont sombres, j’approche ton visage du mien, plonge dans l’abîme de ton âme.

Pourquoi dans cette chambre, égratignes-tu mes chagrins d’hier ?

Pour qu’enfin je puisse avancer sans ces boulets qui m’entravent ?

La journée déroule trop vite, tu t’engouffres dans un taxi, t’éloignes vers ton univers avec en bandoulière la réminiscence de nos ébats.

Là, au détour d’une boutique, ton parfum flotte et j’imagine ton corps nu et livré à mes caprices.

Je crie ton prénom, j’écris ton nom mais nul ne répond à mes suppliques.

Le soir je sillonne le net, tes photos, tes poèmes, tes « je t’aime ».

La lune blafarde s’est vêtue d’un habit d’une noirceur d’encre et je partage sa sinistre présence.

Reviens ma belle, apporte-moi cette étincelle de vie qui s’étiole lorsque tu t’éloignes.

Texte Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

LA GRANDE DAME

commentaires

Haut de page