Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ILS

par chroniquesterriennes.over-blog.com 28 Février 2016, 09:59

Il prépare le repas, en fond sonore, la télé dont il se désintéresse. Les enfants jouent sur la banquette. Ce soir, il souhaite lui faire plaisir. Depuis quelques temps, entre eux, le climat n'est plus serein. Sans doute leur amour est-il usé par les années passées. La Fougue d'hier s'est mue en une indifférence polie et glaciale. A peine se regardent-ils. Il ne veut pas polémiquer ce soir. Il désire instaurer un climat loin des éclats voix. Il installe la table. Les enfants n'auront pas à subir leurs humeurs. Dans une voiture au fond d'un parking, plongé dans l'obscurité, il a trouvé le moyen d'amener sa collègue avec lui. Il ne la savait pas si peu farouche, quoi que...il lui caresse les cuisses, ses mains se font pressantes. Il sent entre ses doigts son miel chaud. Sa bouche goulue la dévore. Il descend son pantalon, il la pousse un peu violemment en arrière, soulève sa jupe...les mômes sont un peu agités. Il joue avec eux, sourires, rires...les aiguilles tournent. Elle est en retard. Il n'aurait jamais pensé que cela serait si simple. C'est une garce. Il l'insulte. Elle paraît à chaque invective prendre encore plus de plaisir. Il la pince sur la cuisse et sur les fesses. Ses râles de bête se perdent dans l'immensité des couloirs sans fin. Il s'impatiente, elle exagère. Elle est très en retard. Le téléphone sonne, c'est elle. Elle ne va pas tarder. Alors que la nuit a étendu son manteau d'étoiles, on frappe à la porte. Elle lui sourit aimablement. Ils dînent, les gamins dorment. La conversation est banale. La vapeur de l'eau est un immense nuage, elle en émerge à moitié nue. Sur sa cuisse, un bleu. Il s'en étonne. Sous la clarté de la lune, il regarde le plafond. Elle s'est assoupie. Plus loin. Il sait....

Texte Protégé Copyright © 2016 Ricardo SANTIAGO

ILS

Haut de page