Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'OUBLIE LA PLUIE...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 25 Juin 2016, 10:47

C'est un lundi accommodant, le ciel a congédié les nuages omniprésents.

Dans le bus numéro 30, je prends mes aises, impavide, des vieux conversent.

Le chauffeur m'a offert une mine espiègle, la semaine s'annonce radieuse.

Rues, immeubles, humains, voitures, le paysage défile.

20 minutes plus tard, je parviens à ma destimation.

Mais où ? Petits fouineurs vous n'en saurez rien !

Blanche ? Pigalle ? Place Clichy ? Faites votre choix.

Comme chaque jour, je pars à la rencontre des deux archanges qui sont devenus mes confidents.

Arborant une jovialité extatique, ils m'écoutent sans fin.

Puis, un bouquet de fleurs à la main, je m'élance léger vers la grande âme.

L'alcôve est plongée dans une quiétude parfumée d'effluves poivrées.

Son élégante silhouette est mêlée à des draps immaculés.

Sur la table en verre, ma gerbe est déposée, ses yeux verts me scrutent un rien sybarites.

La température est élevée, le ventilateur apporte un peu de fraîcheur.

Ne doutant pas de ses intentions, un peu fiévreux, je l'embrasse affectueusement.

La voie lactée de son épiderme m'affole, des gouttes de sueurs roulent sur mon front.

Aux voisins, j'ai toujours préféré les voisines, j'effleure sa fraise sucrée.

Elle m'a dit "Tu dois faire rêver".

Voyez ! Pour vous, amis lecteurs, j'ai jeté mon abattement, loin, très loin !

Ma mission ce samedi sans pluie, sans bruit, véhiculer mes chimères.

Les journaux anxiogènes s'habillent de notes réjouissantes.

Finissent dans la poubelle, les violences quotidiennes.

Ma sublime, alors que tu t'ouvres à moi, j'apprends cette leçon.

"Aimer ! Aimer ! et tout le reste oublier"

Mes acolytes, vous partez sur la pointe des pieds, me laissant dans ses bras accortes.

Vous aussi, j'en suis certain, vous connaissez la chanson.

Alors , Aimez-vous !

Texte Protégé Copyright © 2016 Ricardo SANTIAGO

J'OUBLIE LA PLUIE...

Haut de page