Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Toi " émoi"   !

par chroniquesterriennes.over-blog.com 20 Novembre 2016, 17:44

Le ciel est vêtu de coton gris et opaque, le soleil a plié bagage, la ville est atone.

La rue pavée  dégage un charme désuet, un parfum d'hier

Une impression de désespoir  colle à mes semelles.

Dans ce grand lit, tu as sombré dans un sommeil profond.

Pas le moindre bruit ne doit troubler tes chimères, je le sais.

A côté de toi, je me pose, puis t'observe, fasciné.

On dirait un bijou dans son écrin,  un diamant d'une troublante pureté.

Tous ces gens ignorent ta provenance, c'est notre secret.

Ni même le pourquoi de ta présence  en cet endroit,  qui n'est pas le tien.

J'ai tutoyé l'enfer, lorsque on est à genoux , ignoré de tous.

Les pleurs, les spectres qui  vous agrippent de leurs serres.

Vous n'êtes plus qu'un ectoplasme désincarné, votre complainte est niée.

Mon territoire était  une terre morte où mes combats étaient incertains.

Les amis d'hier m'avaient opportunément tourné le dos.

Pas une main pour me relever, les paroles de réconfort avaient déserté.

Mourir, eut-été la meilleure des solutions.

Adieu !  Cruelles cités  ! Qui aurait su que j'avais déserté  ?

Sous mon linceul, j'aurais été, à n'en point douter, bien seul.

Pas d'oraison ! Pas d'affliction ! 

Mais, il y eut cette journée magnifique où Dieu t'a priée de me sauver.

Ta respiration chaude, m'enveloppe d'une couverture rassurante.

Blotti contre tes ailes, le monde paraît plus rassurant.

Tes yeux immenses s'ouvrent, enfin, tu caresses mes cheveux.

Ta voix me transporte, me réconforte, que ferais-je sans toi ?

Bercé par ton chant de sirène, je me suis éloigné du vide.

J'écoute, sans abattement, tes poèmes qui s'achèvent par " Je t'aime".

Tu as  cicatrisé mes plaies, les mauvais songes se sont éloignés. 

Dehors, ce ne sont que guerres, haines, ladreries !

Cependant, entre ces quatre murs, nous sommes protégés, toi et moi, toi ,  émoi ! 

Texte Protégé
Copyright © 2016 Ricardo SANTIAGO

Toi " émoi"   !

commentaires

Haut de page