Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE CLOWN 

par chroniquesterriennes.over-blog.com 10 Décembre 2016, 10:10

Le clown a égayé son public, nonobstant, dans sa caravane, ce ne sont que lamentations !

Observant ses énormes chaussures, il saisit son visage dans le miroir, retire son nez rouge.

Le gugusse a  apporté  du bonheur aux enfants, effacé leurs peurs, chassé les tracas des adultes.

Pourvoyeur de sourires et de rires,  nul ne vient le réconforter.

Ignorant l'agonie qui enserre son âme. 

Le spectacle est terminé, le rideau baissé, l'ivresse a fait place à  l'anxiété. 

L'histrion  traine sa misère le long des travées vides d'humanité.

Le chapiteau se dresse pointant vers un ciel qui pousse les nuages.

Sans ses vêtements de fête, l'anonymat le gagne, la déprime est sa compagne.

Une fleur artificielle est posée à ses côtés,  de poussière enveloppée.

Demain, de nouveau, la foule, se forcer à faire le pitre alors qu'il n'en a plus la volonté.

Sur sa table de maquillage, la photographie d'une jeune femme au visage de poupon.

Sa voix mélodieuse s'est éteinte , l'éclat de ses yeux, lui a dit adieu ! 

Gorge nouée, sur le sol, les  larmes de l'artiste ne cessent de s'écraser. 

Pour se rassurer, il l'imagine, là-haut, s'amuser de ses farces. 

Musique tonitruante,  les gamins sont enthousiastes, les grands, déjà,  ébauchent des mines réjouies.

Mais, Monsieur Loyal est dépité, le clou de son spectacle, celui qui apportait tant d'allégresse, ne viendra pas. 

Les grosses tatanes, les gadgets rigolos et sa  fausse truffe sont en deuil.

L'ami des petits s'est envolé, amuser sa bien aimée, pour l'éternité.

 

Texte Protégé Copyright © 2016 Ricardo SANTIAGO

 

 

LE CLOWN 

commentaires

Haut de page