Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA CHRONIQUE DE RICARDO 5

par chroniquesterriennes.over-blog.com 24 Novembre 2018, 06:32

LA CHRONIQUE DE RICARDO 5

Hier soir, j’étais (indien) tranquille dans mon lit , mes pensées vagabondaient joyeusement. 

Soudain, une question émergea de la bouillabaisse d’idées stupides qui me turlupinaient.

« Pourquoi donner le nom OMO à une lessive ? »

DASH, on peut saisir, la poudre magique préférée des terroristes mais OMO ?

Recherches faites, nous apprîmes qu’OMO en anglais voulait dire en bon français « la vieille mère chouette » (Old Mother Owl).

Sans doute, les concepteurs de cette marque songeaient-ils que seules les vieilles chouettes savaient correctement laver le linge et non laver le singe. 

Les vieilles chouettes savent tricoter, cirer un parquet, désinfecter et plein de verbes finissant par ER. 

Pour prouver l’efficacité de leur lessive, la propagande OMO avait mis en place dans les années 70 le test du noeud

Une lessive qui s’appelle OMO… notez quand même la finesse de l’idée…

Bref ! Vous prenez un torchon souillé, sale de chez sale. 

Vous faites un noeud et hop ! Dans la machine à laver avec notre produit. 

Gloire au Seigneur des détergeants !

Une fois sorti du tambour, une fois le noeud des fées, tout du moins défait, plus de tâches !

Comme quoi les publicitaires sont loin d’être des imbéciles pour dénicher des idées pareilles.

L’OMO ça peint, l’OMO ça pionce ! L’OMO érectus…

Je me comprends.

Ricardo SANTIAGO, le 24 novembre 2018

LA CHRONIQUE DE RICARDO 5

commentaires

Haut de page