Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 180

par chroniquesterriennes.over-blog.com 24 Juin 2019, 17:11

J’ai branché deux femmes enceintes sur ma chaine stéréo, ça donne ! Ça donne !

Pardon !

Je ne fais plus rire personne.

C’est à cause de la chaleur.

Les gens transpirent la mauvaise humeur.

Ils se bousculent comme des bovins les uns contre les autres.

C’est le sauna…

Mes kilos fondent, enfin, c’est ce que j’aimerais.

Histoire d’eau.

Des eaux et des bas..

Pas de bas, trop de canicule.

Voyez !

Silence de mort !

Pas un éclat de rire.

C’est la fin pour ce Ricardo las.

Le public a déserté.

Bien.

Je vais écrire différemment, du sérieux.

Voyons…

Ma compagne avait les yeux qui brillaient m’admirant me brosser les dents.

Entre mes lèvres, il y avait de la mousse, comme si j’avais la rage.

Les poissons rouges étaient effrayés, les perruches et toutou itou.

Bain de bouche.

Glou ! Glou ! Glou !

Le village dormait, j’étais tout propre neanmoins je ruisselais.

Visite nocturne de quelques fantômes.

Caresses glaciales de l’au-delà.

Tout allait pour le mieux.

Rêves, c’était un vaudeville dans mon cerveau.

Débridé, chaotique, léger, des images se bousculaient derrière mes yeux fermés.

Dring ! Dring !

Debout, poussif, travail, gloire et beauté, fallait bien y aller.

Ricoré, je m’entrainais à sourire.

Fallait heurter personne dans les bureaux feutrés. 

Le grand cinéma habituel.

La comédie de la vie.

Une nouvelle journée débutait sous ce satané soleil brûlant. 

 

Ricardo Santiago, le 24 juin 2019.

 

 

LES CHRONIQUES DE RICARDO 180

commentaires

Haut de page