Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 225

par chroniquesterriennes.over-blog.com 18 Août 2019, 09:47

 

Bonjour  ciel gris !

 

Je te remercie de pleurer sur mes défuntes vacances.

 

Retour dans la fourmilière de la grande ville.

 

Bousculades, mines maussades, pollution, Paris me voilà !

 

Mes collègues m’accueillent émus, troublés, admiratifs, jaloux (un peu) de mon teint hâlé.

 

Les dossiers, patiemment, se sont accumulés pour former une ravissante pile sur mon bureau.

 

Les nouvelles déprimantes me rejoignent, nous les avions abandonnées, elles savent systématiquement où nous retrouver.

 

L’ordinateur me salue poliment, ma réponse, un grognement, pas le coeur à débiter de pénibles urbanités.

 

La tête dans les nuages, je rêvasse toute le journée.

 

Retour en arrière, assailli par mille images douces, sourire béat….

 

Les gouttes d’eau viennent mourir sur les fenêtres.

 

Le périphérique est de nouveau envahi de monstres cracheurs de fumée.

 

Bye ! Bye ! Le grand air, la chlorophylle, les forêts, les plaines qui touchent l’azur.

 

Balades main dans la main sur des sentiers accidentés, baisers volés.

 

Les murs du bureau s’effacent, la musique des claviers s’est tue, remplacé, par la mélodie des oiseaux.

 

Quelques moments encore, accroché à ces instants légers.

 

Les tâches du quotidien peuvent attendre.

 

Laissez-moi être encore bercé par ces jours de bonheur.

 

Ces moments d’inscouciance, d’immortalité qui reviendront lorsque le ciel aura séché ses larmes.

 

Ricardo Santiago le 18 août 2019

 

LES CHRONIQUES DE RICARDO 225

commentaires

Haut de page