Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 255

par chroniquesterriennes.over-blog.com 17 Septembre 2019, 04:03

 

Ses lecteurs disparaissent peu à peu.

Mangés par le brouillard, dévorés par une bestiole baveuse ou n'appréciant pas les mots de Ricardo, tout simplement.

Un gars sympathique, par ailleurs, ce Ricardo, le gendre idéal.

Comment ne pas aimer ces œuvres-d'art ?

Hein ? Oh ? Je vous le demande !

Ces proses sont-elles dénuées de douceur ?

De main dans la main, de baisers volés, de corps enchevêtrés dans les blés.

" Oh ! Donne-nous un peu de ton fromage, vieille des champs ".

Manquent-t-elles de souffle ? De romantisme ? De fesses ?

De fesses à fesses ?

Au secours ! 

Aidez-moi à comprendre.

Qu'il soit l'écrit vain, l'accessible, le Michel Legrand de la littérature.

Ainsi, Dieu qui êtes au cieux, il collectionnera les "j'aime".

Vingt, trente, quarante, cent...

Jouissance intense, Rocco chez les nudistes, Brigitte la Haine. 

Il sera reconnu.

Et toc !

Coup de braguette magique.

Gloire et beauté de la tête aux pieds.

Il épousera une ombre.

Sombre héros.

Olé...

Il se noiera de cajou sous vos hourras.

Ce lundi sera vraiment formidable dans la peau des autres.

Ricardo Santiago le 16 septembre 2019

LES CHRONIQUES DE RICARDO 255

commentaires

Haut de page