Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 292

par chroniquesterriennes.over-blog.com 20 Octobre 2019, 10:01

Je chantais (comme toujours) des airs d’opéra pour casser les oreilles de mes voisins qui m’accompagnaient en hurlant.
Résultat ? Il plut pendant deux jours.
Les perruches me faisaient la tête plutôt que la fête.
J’aurais tant aimé faire carrière dans le chaud bises nettes.
Tout ces gens qui n’appréciaient pas ma voix de garage me décourageaient.
J’écoute quelques chanteurs hexagonaux….
Le seul qui me séduit, c’est Claude François qui assume les bruits de canard qui sortent de sa bouche.
Mais qui le connait aujourd’hui ?
Tué par une ampoule qui n’a même pas fini sa vie au trou, la gueuse !
Je fouille les friperies, y achète un beau pantalon brillant de confettis d’or, une chemise col pelle à tarte et des chaussures de plouc. On dirait un poisson avec des pattes.
Devant ma glace, je vous jure sur la tête de sa mère, je m’entraine, un pas à gauche puis à droite.
Quelques semaines plus tard, nous sommes sept à bouger, je chorégraphie des paysannes seine et marnaises qui s’ennuient chez elles et qui meurent d’envie de me suivre dans mon aventure.
Être le futur Glauque François, le grand des des grands des basses-cours.
Pour se faire, il faut coucher, alors je me dévoue avec un producteur gras et lubrique.
Puis à genoux, je demande pardon au ciel.
Première représentation, foule en délire dans la salle des fêtes de Yebles où on s’arrache ma vertu.
L’aventure peut commencer..

Ricardo Santiago le 20 octobre 2019.

Aucune description de photo disponible.

commentaires

Haut de page