Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 299

par chroniquesterriennes.over-blog.com 27 Octobre 2019, 10:25

Il est où le grand méchant loup ?

Vendredi au balcon, ça me dit au diapason.

Ils se penchent mais pas trop pour ne pas tomber sur l'œuvre du Ricardo.

Ébaubis, muets d'admiration devant toutes ces nuances, ces références cachées (d'aspirine) qui parsèment ses textes.

Son style mortifie les plumitifs.

Il engrangea au cours des années une foule d'admirateurs qui le considèrent presque comme un Dieu. 

Des statues sont réalisées, pâles effigies d'un original inégalable, des rues porteront bientôt son nom.

Dans les écoles, chaque matin, un de ces récits est lu à haute voix.

À la télévision des scientifiques dissèquent le moindre de ses mots.

Ricardo ceci, Ricardo cela...

Ses enfants regrettent de n'avoir découvert plus tôt son talent d'Achille.

Il rafle à titre posthume tous les prix littéraires en France et dans le monde.

Partout on glose sur sa vie, ses amours, ses bourrelets.

Certains en deviennent addicts , une drogue dure.

Ricardo ne quittera jamais la scène et, sur son nuage, il sourit un peu amère mais heureux, le succès n'attend pas le nombre des années. Même mort.

Ricardo Santiago le 26 octobre 2019

Aucune description de photo disponible.

commentaires

Haut de page