Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 315

par chroniquesterriennes.over-blog.com 30 Novembre 2019, 08:17

Aujourd'hui, je suis d'humeur à casser.

Assez peu courageux, je me cache le visage.

Pour m'entraîner, car en la matière je suis un néophyte, je débute en cassant la vaisselle.

Les poissons rouges et les perruches me prennent pour un dingue. Madame O tique un peu. Je la sens prête à un éclat... de voix évidemment.

Vaisselle cassée, panpan cucul !

Mais tant pis, une fois bien chaud, je casse, les vitres, les meubles, les murs, les portes.

Puis, dans un chaos indescriptible, Avec délectation, je casse les oreilles de mes voisins en hurlant du Christophe.

" Aline pour qu'elle revienne ".

En pleine forme, la voix un peu éraillée et la gorge irritée, Je casse les bonbons de mes proches en leur téléphonant à cinq heures du matin pour les saouler de mes tracas.

Je casse noisettes, casse du siècle, je casse tout quoi !

Les gendarmes sont (enfin) alertés.

Ils me poursuivent dans le lotissement (toujours le même), je me casse pour ne pas être rattrapé, appréhendé et finir dans les geôles avec des mecs qui vont me casser les pieds et tout le reste avec leurs convictions.

Je range ensuite ma rage, me cache dans un recoin, honteux.

Je me livre, christique aux forces de l'ordre.

Je flamboie, les hommes en uniforme s'agenouillent, je rentre chez moi, ils me suivent, chantant mes louanges.

Le calme revient.

Au fond, je déteste casser et je hais les casseurs. À bon entendeur...

Bonne nuit.

Ricardo Santiago le 18 novembre 2019

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
 

commentaires

Haut de page