Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 319

par chroniquesterriennes.over-blog.com 30 Novembre 2019, 08:21

LES CHRONIQUES DE RICARDO 319

Gare du Leste, panne de courant. 

Un courant qui ne court plus.

Immobilisation du train, pas d'informations, prémices d'agitation dans le wagon.

Je gagne cinq lecteurs, plongés dans une atmosphère anxiogène.

Frisson petit Patapon.

Le train se remplit, les places sont chères.

Quelques mots d'oiseaux, quelques altercations entre voyageurs émaillent cette fin de Journée.

Le stress citron.

Un coup violent part brutalement😡puis deux, puis trois (et moi contre le monde entier).

C'est la bagarre, le chaos.

Du sang gicle, puis des bras sont arrachés, des jambes, l'environnement s'habille de sang écarlate.

Une tête roule, un coup de pied magistrale et but !

Le speaker est fou de joie.

L'action repasse moult fois au ralenti. 

La foule est hystérique.

Quelques sursauts encore, cris et châtiment.

Une oreille tombe sur mon genou, caillou, hibou.

Il parait que ça porte bonheur.

Je la conserve précieusement.

Le calme revient petit à petit.

Ils sont tous morts.

Sauf moi qui m'était prestement et lâchement escamoté sous la banquette pendant les heurts et des heures entières.

Je pique un peu de monnaie à droite et à gauche, évitant les membres qui gisent un peu partout.

Content, le train démarre enfin dans un silence de mort, alone in the dark. 

Je peux chanter, danser, me tortiller, baisser mon 👖 pantalon.

Enjoy !

Quel bonheur de patauger dans cette hémoglobine onctueuse, s'y baigner, c'est très bon pour la peau.

Arrivée à ma destination.

À regret je quitte mon environnement délicieusement mortifère.

J'espère que demain, de nouveaux problèmes se présenteront.

Je serai bientôt l'unique voyageur sur cette bourrique de ligne P.

Ricardo Santiago le 22 novembre 2019

L’image contient peut-être : train et plein air

commentaires

Haut de page