Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HORS SERIE

par chroniquesterriennes.over-blog.com 9 Janvier 2020, 15:29


 J’ai décidé aujourd’hui d’écrire un texte qui ne demandera aucune réflexion.

Classique, j’entre dans le moule.

Basique.

« Où vas-tu Basique sur ton beau cheval perché ? »

Pardon ! Cette plaisanterie est éventée, éculée (non, ce n’est pas un gros mot).

Je recommence à zéro.

Ce matin, un peu fripé, les yeux éraillés, décoiffé mais beau néanmoins, je descends l’escalier comme une star de ciné.

Les perruches s’extasient, les poissons rouges applaudissent des nageoires, les acariens s'évanouissent, la gloire en somme.

Madame O réalise des vocalises matinales, elle a été embauchée à Guigne Rabutin pour un Opéra. Représentation encore plus select qu'à  Glyndborn.

Après la douche froide, due à une déception, nous déjeunons tout en devisant sur la mort de Johnny Halliday dont nous étions fans.

Pour avoir  la banane, la pêche et la corbeille de fruits, un CD de notre idole à fond dans le salon.

Par contre, nous haïssons Laeticia son épouse, nous avons d’ailleurs créé un site contre cette opportuniste.

Le site Quoi ma gueule ! Avec une photo du rockeur qui trône à chaque page et toutes sortes d'animations de bon goût.

Des milliers d’admirateurs de notre idole viennent quotidiennement déverser des montagnes d’insultes et vomir sur cette femme si indigne. (Évidemment c'est payant, il ne faut pas rêver non plus.)

Faut bien s’occuper.

Je m’habille pour prendre le train, slip Superman mais pas au-dessus de mes collants, pantalon déchiré aux genoux pour paraître jeune, chemise à la Colombo pour avoir un côté radin (ainsi on ne me sollicite jamais pour un euro), chaussures en peau de vache retournée (et croyez-moi, retourner un ruminant c’est très dur).

Madame O, debout sur la table, interprète la Dame aux camélias, bras largement ouverts, sa voix de velours fait trembler les murs en carton (allez-y, essayez de faire trembler un mur avec du velours. Tout un art !).

Prestement, je rejoins la gare, la journée n’est pas finie.

Peut-être à suivre ?

Ricardo Santiago, le 09 novembre 2020

HORS SERIE

commentaires

Haut de page