Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONQIUES DE RICARDO 346

par chroniquesterriennes.over-blog.com 7 Janvier 2020, 19:52

ls sont revenus, ils sont tous (plus ou moins) las, là ! Là !

Tousse ! Tousse ! Mais cesse de renifler.

Ce matin  dans le train, entre un grand abruti tatoué et un autre au pantalon déchiré dans le métro, j’étais gâté.

Nos deux homo sapiens, jambes étalées, poussant du coude, tentaient de  s’imposer pour glaner un maximum de place au détriment de ceux assis à leur côté.

Bourrins du matin, têtes à claques, ce n’est pas ce qui manque dans nos ravissantes cités en ces temps de repli et de manque flagrant d’éducation.

Et il y a aussi  quelques dingues qui viennent apporter leur touche criminelle au quotidien.

Pendant ce temps, les oiseaux se cachent pour mourir, les lapins, les ouistitis, les dindes aussi.

Mais, tous l’ignorent sauf Ricardo qui nourrit son blog de vérités vraies.

Quoi ?

Je sais que" vérités vraies", ça sonne bizarre.

« Bizarre ? Moi, j’ai dit bizarre, comme c’est bizarre !»

J’adore être décalé.

Puis, mon public étant très intelligent, il comprend.

Je suis arrivé ce matin au boulot avec la même tête grise que mes collègues.

Sans doute, épuisés par le folklore des grèves.

A grands renforts de caféine, on s’accroche à nos tâches quotidiennes.

Personnellement, je ne fais pas parti des « on ».

Je glisse, m’effondre et bonsoir tout le monde !

Je dors et qui dort dîne, comme dirait Thierry, qui mange des petites boulettes pour poissons et conserve de la sorte une silhouette impeccable, mince comme un poteau.

Un survivant ou presque.

Il n’en restera qu’un pour ronfler et je serai accompagné.

Madame O, pays des merveilles, adore voyager.

 

Ricardo Santiago le 07 janvier 2020

LES CHRONQIUES DE RICARDO 346

commentaires

Haut de page