Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kiroule, sexe and confinement 

par chroniquesterriennes.over-blog.com 30 Avril 2020, 07:51

Kiroule, sexe and confinement 

Mardi, Kiroule décide de changer de sexe ses brèves aventures amoureuses avec les femmes, ses échecs, l'ont convaincu d'explorer des horizons nouveaux et, selon lui, prometteurs.

Désormais c’est décidé, il va devenir une femme.

Implants mammaires ou ma mère, élargissement du bassin méditerranéen... Mais préalablement, il décide de s’épiler les poils disgracieux sur le torse, les bras, les jambes et de se faire le maillot.

Il travaille à la pince à épiler les sourcils, c'est un peu long mais il est de plus en plus belle.

Au Carrefour du coin, achat d’une perruque en attendant que ses cheveux soient plus longs et des Tampax car il compte bien amputer ses attributs, rouge à lèvres, produits de maquillage et tout l'attirail.

« Femme des années 80 mais femme jusqu’au bout des seins « 

Chantait Sardou (enfin, chantait… Ce n’était pas Pavarotti non plus).

Il sera pulpeuse, désirable, Pierrette Kiroule fera tourner la tête de tous ces vilains hommes et jamais, au grand jamais, ne couchera le premier soir.

Il s’exerce avec son manche à balai à poser des préservatifs.

Le manche est ferme, il déroule des dizaines de préservatifs. Il est prête.

Maintenant, il va essayer de rencontrer l’homme de sa vie, celui qui lui fera perdre sa virginité de nouvelle femme.

Direction un site de rencontres, il y met sa photo et c’est la ruée vers Laure (c’est le prénom qu’il s’est choisi), parmi la meute de Bonobos en rut pour l’aventure, un gars bien baraqué lui tape dans l’oeil, il est par ailleurs non loin confiné.

Quelques minutes plus tard, le camionneur déboule, tatoué, barbu, cheveux gras et gras du bide, Pierette lui fait des yeux de biche.

Elle lui offre une bière, fait volontairement tomber une olive pour qu’il voit sa culotte.

Le routier n’en peut plus, mais Pierette ne couche pas le premier soir et lui demande de s’en aller.

Le mauvais garçon tente de palper ses faux seins rembourrés avec du papier cul, elle (lui) s’en offusque et lui colle un pain dans la poire.

Kiroulette se sent menacée, elle sort un marteau….

« Marre ! Marre ! Et marre !

En homme il n’a pas de bol, en femme non plus.

Autant ne pas trop se charcuter, il palpe ses attributs, il aime ses boules, finalement.

La nuit, il la passe à creuser dans le jardin.

Le routier rejoint La mère Denis et Monsieur Propre. Ça c'est bon pour le gazon.

Kiroule balance produits de beauté, tampax et autres fantaisies féminines.

Allongé, il admire son kiki, il le tend, s’amuse avec.

Kiroule adore être un type fut-il médiocre et méchant.

Que va t'il encore inventer ?

Ricardo Santiago, le 28 avril 2020

L’image contient peut-être : maquillage
 
 
 

 

commentaires

Haut de page