Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kiroule, suite et pas faim ce matin

par chroniquesterriennes.over-blog.com 28 Avril 2020, 06:23

Kiroule, suite et pas faim ce matin

Encore quelques jours…. Confiné, le chroniqueur des aventures de Kiroule a posé son cerveau sur le bureau pour l’aérer.

C’est un beau un cerveau, un peu mou, on peut s’en emparer et le malaxer des heures entières pour se calmer.

Le moi-chroniqueur remet l’organe dans sa tête et revisse sa boîte crânienne.

Il prépare ses doigts en les agitant au-dessus du clavier.

Un ! Deux ! C’est parti.

Un oeuf flasque est tombé du ciel, Kiroule qui n’est pas la moitié d’un crétin a reconnu l’œuf de Alien.

Il invite son voisin et pose l’objet au milieu de la table.

Le voisin ivre dès cinq heures du matin, s’approche de cette étrange chose, ni une, ni deux, une bestiole lui saute à la gueule.

Quelques heures plus tard, le malheureux accouche d’un horrible lombrique agressif.

Kiroule a décidé d’en faire son animal de compagnie.

La bête se prend d’affection pour ce grand blond avec des chaussures noires.

Première balade, premier contrôle, dernier pour les policiers que le monstre avale goulument.

Kiroule laisse beaucoup de liberté à son compagnon, balade dans la forêt, sur les routes, partout où ça lui chante.

Pas besoin de lui acheter de la nourriture, il sait très bien dévorer tout seul.

Parfois, l'Alien recrache un bras, une jambe, Kiroule est fou d'amour pour sa pourriture d’animal de compagnie.

Cette passion dure quelques temps, Kiroule se lasse quand même de tous ces membres humains qui remplissent la poubelle, même si son Alien sait se rendre attendrissant en remuant la queue et en projetant des petits jets d'acide.

Dans la rue, les gens admirent ce chien étrange qui a des crocs brillants, mais ils ne s’en approchent pas trop, l'intuition sans doute.

Puis un jour, l’Alien se goûte, se mordille, se trouve à son goût et se mange.

Quoi ? Quoi ? Mon récit est absurde ?

J’ai peut-être été un peu brusque avec ma cervelle.

Quoi qu’il en soit, Kiroule, depuis, scrute le ciel, attendant la chute d’un autre oeuf d’Alien.

Il s’est préparé et n’a pas manqué de dire à un autre voisin (celui qui astique du matin au soir) qu'il le convierait prochainement.

Kiroule adore les Aliens.

Ricardo Santiago, le 27 avril 2020

Aucune description de photo disponible.
 

 

commentaires

Haut de page