Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les maux de Ricardo (6)

par chroniquesterriennes.over-blog.com 26 Mai 2020, 13:56

Pour dépasser le stade de l’angoisse, gavé d’informations anxiogènes, afin de ne pas me jeter du rez-de-chaussée de mon pavillon et passer de vie à trépas, je joue au ball-trap sur des cibles accrochées au mur. Y figure mon ex-idole le président Fromage au bon goût du terroir, à pâte molle, obséquieuse (si on peut dire pour un fromage) et quelques-uns de ses apôtres, débiteurs d’âneries à grande vitesse.

De cette distraction je me lasse assez rapidement, maintenant que mes cibles ressemblent à des bouts de gruyère et mon mur aussi.

Ma paroi en carton, meurtrie, souffre, se plaint, gémit, demande que je l’achève.

Paroi, nom féminin mais sans e à la fin.

Va comprendre…

Hier, j’ai assisté à un défilé de corbillards, devais-je applaudir, pleurer, m’incliner, prier ?

L’église était certainement remplie de gens tristes sous un immense soleil.

Je préférerais mourir sous la pluie, une pluie drue, mes invités complètement mouillés, ça mettrait dans l’ambiance.

En attendant, j’évite de me faire écraser, prudent quand je traverse, prudent quand je conduis, prudent quand je mange les trucs des grandes surfaces, la bouffe de merde qu’on refile aux plus démunis pour les engraisser.

Pour être encore mieux protégé, j’ai souscris un abonnement chez Maître Samou, mon marabout préféré de Château Rouge à Paris.

Pas besoin d’un vaccin qui n’existe pas contre le conronavirus, pas besoin de masques quand je me promène, besoin de rien, envie de lui, grâce à ses pouvoirs divins, me voilà en pleine forme.

Pour un zeste d’apaisement, ce jeudi férié, lecture des centaines de mails que je reçois chaque jour.

Des conneries à la pelle de la part de la mafia des truands du net.

Depuis deux mois, la racaille était au chômage avant que les gens honnêtes ne s’y retrouvent à la fin du confinement.

Interdiction de sortie, donc interdiction de dépouiller ou de dealer. La mort des petits métiers en quelque sorte. Tout un pan de civilisation qui disparaît. Un drame.

Cette engeance pourvoyeuse de mort ne manquant pas d’idées, elle avait trouvé sur le net un nouveau terrain de jeu pour ses forfaits : Vider les comptes en banque de ceux qui triment.

Visiblement, c’est l’avenir et les liens gangrénés sont des attrape-nigauds efficaces.

Personnellement, j’en suis à mon dixième I-Phone gagné, à la centième somme que l’on doit me rembourser et autres saletés.

Pourrions-nous virtuellement punir ces pourris, les pendre par les pieds, les fouetter…Un bon supplice de la roue comme une cerise sur le gâteau ?

Heureusement que Maître Samou est, lui, un vrai marabout issu d’une longue lignée de marabouts aux pouvoirs immenses et certains.

Hum ???? Enfin ! Je crois…

Non, mais je suis sûr en fait, car je l'ai vu dernièrement réparer une moto par la seule force de la pensée. Ça ne peut pas être faux. 

Ricardo Santiago le 25 Mai 2020

L’image contient peut-être : 1 personne

commentaires

Haut de page