Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 306

par chroniquesterriennes.over-blog.com 8 Novembre 2020, 16:57

LES CHRONIQUES DE RICARDO 306
Les matinées de Dédé SK ( et Dodo) le film, l’œuvre, le jus de navet…
Notre dindon grassouillet n’arrive plus à trouver le moindre plaisir dans ces soirées lestes où il perdait joyeusement ses plumes..
Il lui faut du neuf, de l’inédit, il glousse en mettant son cerveau de gallinacée en surchauffe pour trouver des idées qui fouetteraient sa libido.
Torse nu, ventre rebondi, slip grand gourou, il déambule fièrement, exhibant sa stature de bouddha suralimenté.
Tiens ! T'auras du Bouddha.
Soudain, jaillit la solution, le truc qui lui redonnera des ailes : Les matinées de Dédé et Dodo.
Premier matin qui n’a l’air de rien sans un coup de main.
Les convives, femmes, hommes, chiens, chats, nains, poux, morpions, etc... Le palais est bien rempli avec des matelas partouze.
Pour agrémenter cette journée, du champagne, des champignons, des châtaignes, que des produits commençant pas la lettre C, malin notre Dédé.
Pour mettre en appétit, quelques outils indispensables :
Fouet
Clous
Bananes ( vertes )
Carottes pas râpées
Tout objet oblong, prêt à chatouiller.
Talons hauts, bas…
God Michel
Et autres artistes parisiennes...
Pour désinhiber, du lait en grumeaux, de la purée mousseline, de la lessive en poudre…
Les festivités peuvent commencer, lancé de slips, de tampax, de stérilets, feu d’artifices de préservatifs.
Une fois que les nez sont poudrés, on entre dans le vif du sujet :
Visites de grottes accompagnées à la lampe torche, balade en pénis, trapèze.
Ça transpire sur les mimines, ça sue Hélène, la fête est à son comble.
A la queue leu leu, devant et derrière, en cadence.
Musique tonitruante, chanteurs ringards aux textes composés à la truelle.
Patrick Truelle et sa voix de castra.
Les literies sont malmenées, cris et châtiments.
Clap de fin ! épuisement, corps qui s’effondrent, Dédé qui, comme un seigneur, zigzague entre les cors aux pieds et les corps nus avec Dodo qui fait les comptes.
Youpi ! Voilà, du clafoutis, la fête est réussie.
Dédé tape sur sa bedaine attendant le cochon qui sommeille.
Espérant derechef, le réveil de saucisses dodues et bien fraîches.
Allez ! Dodo ( le sot mûr )
Allez ! Dédé
Ricardo Santiago, le 06 novembre 2019
L’image contient peut-être : une personne ou plus et chaussures
 
 
 
122
Personnes touchées
9
Interactions
6
 
 
J’aime
 
Commenter
 
Partager
 
 

 

commentaires

Haut de page