Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prendre la « prose »

par chroniquesterriennes.over-blog.com 29 Novembre 2020, 09:50

Prendre la « prose »
C’est la bagarre chez les psys, tout le monde veut parler et exposer ses malheurs.
Pour les plus faibles, les plus découragés, ceux qui n’aiment pas les combats, n’ont pas de sous, il reste FB, Instagram et compagnie.
Là, derrière nos écrans nous déversons interrogations, peines, tracas voire malheurs.
Nous trouvons en écho, des « amis » qui nous consolent (vidéo).
Personnellement, j’évite de passer sous les projecteurs des internautes.
Nous avons, Odile et moi-même enlevé un psychiatre du coin.
Nous avons frappé à sa porte puis avons frappé sur son nez et il s’est endormi.
Nous l’avons rangé dans un placard et le sortons lorsque nous allons mal.
Nous ne sommes pas des sauvages, nous lui offrons de la soupe au vermicelle et le promenons en laisse pour qu’il fasse ses besoins.
Ça lui plait, il renifle l’arrière train des chiens et lève la jambe.
Ainsi, nous évitons de charger un peu plus le net de nos afflictions et d’alimenter un flot continu d’accablements.
Je raconte des histoires amusantes pour divertir, nonobstant je rencontre, parfois… souvent, l’incompréhension.
Certains prennent tout au premier degré.
Me voilà confronté, non pas à des malheureux, mais à des imbéciles cons comme des manches à balai.
Alors ? J’abandonne mon clavier, tourne le dos à mon ordinateur et vais sur Trace Latina pour reluquer des nanas vêtues avec des bodys.
C’est dingue, mais en Amérique latine, les filles passent leur temps en body.
Elles se trémoussent outrageusement et font grimper la température.
Bon… De toute façon Odile veut bien.
Mais le démon de l’écrit m’habite (il est possible qu’un jeu de mots vulgaire se cache juste là) comme dirait Rocco Siffredi…
Je repars au combat et fonce, tant pis pour les détracteurs…
Des tracteurs j’en croise beaucoup à la campagne et ils ne me font pas peur.
Tralalère
Ricardo Santiago le 21 novembre 2020
L’image contient peut-être : 1 personne
 
 
 
 

 

commentaires

Haut de page