Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La course des mamans

par chroniquesterriennes.over-blog.com 25 Décembre 2020, 17:03

La course des mamans
Maman AV (César) a décidé de faire la traversée de la Manche en planche à repasser (en même temps une manche et une planche à repasser…) aidée par deux fers (à repasser forcément).
Mais, elle a trouvé une concurrente pour lui faire de l’ombre : Maman E (à la coque) qui, elle, dans sa cocotte minute, propulse son embarcation avec deux spatules.
Dans les profondeurs de la Manche se terrent d’infâmes requins mangeurs d’hommes ou de femmes, voire d'enfants (c’est plus tendre).
Les ichtyologistes, qui se la pètent un peu, me diront que nul requin ne rôde dans les eaux troubles et agitées de la Manche, je leur répondrai que c’est mon histoire et que je fais ce que je veux et que je suis déjà bien gentil de pas rajouter des klingons à l'affaire.
Donc les requins sournois attendent leur repas et à cet instant, deux mamans naviguent sur les flots, suivies par Maman Roulure, pardon, Rouleuse qui, elle, a choisi comme embarcation un coffre fort, lequel prit l'eau dès le départ. Toujours franche du collier, elle ne s'est inscrite qu'au dernier moment cette traîtresse.
Mais elle a coulé à pic en faisant des bulles, une fin fumeuse, pardon, fameuse... Et méritée. Elle essaie de jouer les sirènes pour survivre, mais elle a une voix atroce et les requins ne sont pas stupides. Ils n'ont simplement aucune envie de s'empoisonner de sa chair frelatée et l'evitent comme la peste.
Maman AV jette derrière elle des regards exaspérés, elle ne supporte pas d’être ainsi pourchassée par un ustensile de cuisine. C'est clair qu'une planche à repasser c'est carrément classe et une cocotte-minute c'est carrément tarte. Ça fait bobonne tandis que la planche à repasser ça vous donne un côté hawaïen. Elle note de pagayer avec un youkoulele au retour.
Mais elle est bientôt rattrapée et dans la course, elle a perdu un fer qui a rejoint les profondeurs. Elle enrage, elle fume de colère et cela lui procure un petit avantage non négligeable sur le plan cinetique.
C’est donc avec une main et un fer qu’elle s’acharne à bourlinguer.
Maman E, quant à elle, a basculé dans l’onde et sert d’apéritif aux sélachimorphes qui se régalent de cette vieille carne.
Maman AV ne s’apitoie pas, elle se réjouit, même et continue à ramer, mais pas longtemps, une mouette s’est lâchée sur elle et l’a aveuglée, jamais deux sans trois, chute dans l’eau avec son seul fer en l'air.
Dieu sauvera-t-il la reine mer ou la reine mère ou la mère Renne, ou le maire de Rennes ?
Mystère… Si j’ai plus de vingt likes, j’écris la suite, sinon ? Je la laisse comme plat de résistance pour mes amis requins.
Ricardo Santiago le 19 décembre 2020
L’image contient peut-être : ciel, plein air et eau
 
 
 
78
Personnes touchées
5
Interactions
4
 
 
 
J’aime
 
 
 
Commenter
 
 
Partager
 
 

 

commentaires

Haut de page