Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résumé de l’épisode précédent : Lire l’épisode précédent.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 27 Juin 2021, 08:00

Résumé de l’épisode précédent : Lire l’épisode précédent.
Germaine, Andrée et Monsieur Propre parcourent des kilomètres pour éviter que le clone de La mère Denis ne détruise Paris avec son battoir.
La créature apparaît pourtant, son ombre enveloppe, nos trois clowns sont prêts à en découdre dans leurs tenues idiotes.
Avant de se battre, un moment solennel, ils se figent bien droits et chantent La marseillaise entourés de joueurs de foot qui dansent en distribuant des billets de banque de Monopoly, faut pas exagérer non plus.
Evidemment, cette abondance d’argent, même faux, attire les malfrats, les petites frappes, les masturbeurs de mouches.
Du coup (je reste branché sur les termes), c’est la bataille rangée sous les yeux de la géante qui n’en revient pas.
Germaine et Andrée dévissent quelques membres à droite et à gauche, mais Monsieur Propre reste figé face à la beauté de l’immense créature.
Son coeur s’accélère, il arrache quelques marguerites pour Brigitte et, crâne luisant, voire carrément phosphorescent pour l'occasion, se dirige vers elle et lui offre son bouquet miteux mais ça vient du coeur, Alors...
Brigitte tombe sous le charme de cet homme propre sur lui, non violent et les bras musclés à force d’astiquer.
Pendant que ça s’écharpe, que des membres humains s'éparpillent façon puzzle, alors que le soleil se couche, nos deux amoureux s’éloignent en sens inverse, à cause du risque d'insolation.
Une fois le calme revenu, Germaine et Andrée cherchent du regard leur pote âgé, il n’est plus là et le danger est parti avec lui.
Moue interrogative, elles zigzaguent entre les voyous qui continuent à s’affronter pour quelques billets et pour le plaisir simple d'échanger des gnons.
Finalement, la violence, ça ne leur va pas.
Serait-ce la fin ?
Ricardo Santiago le 20 juin 2021
Peut être une image de debout et éclair
 
 
 
 

 

commentaires

Haut de page