Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les histoires de ballon rond finissent mal en général.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 1 Octobre 2021, 07:27

Les histoires de ballon rond finissent mal en général.
Dimanche, je suis allé voir mes boiteux, estropiés, bancals, futurs partenaires de ballon.
J’ai été saisi d’effroi de me retrouver dans cette catégorie de vieux.
Pourtant, j’avais mis de la crème Nivea sur le visage pour faire jeune et teint les cheveux, mais j’avais oublié de trafiquer la date de naissance sur ma carte d’identité.
Bref, je me suis dit que, pour être dans le coup, peut-être devrais-je me péter un voire deux genoux.
Je les ai regardés courir tant bien que mal.
J’étais avec mon copain Monsieur B venu avec son fanion.
J’étais admiratif de son formidable mouvement de poignet.
Hélas, je devais à contre cœur rentrer chez moi où nous ne recevions personne.
Mais, personne, c'est déjà quelqu’un.
De toute façon, il ne restait plus que six joueurs sur le terrain, un vrai massacre, Verdun s'était beaucoup rapproché de Paris. On voyait ça et là gésir des corps pantelants et démembrés. C'était fort et beau comme de l'antique.
Monsieur B continuait à agiter son petit drapeau comme un trisomique.
Il était mignon.
Peut-être que finalement, je devrais me contenter de la marche à pied. C'est plus sûr.
Ricardo Santiago le 20 septembre 2021
Peut être une image de herbe et texte
 
 
 
 

 

commentaires

Haut de page