Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêveries d'un automne qui pleure.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 25 Septembre 2022, 10:00

Rêveries d'un automne qui pleure.
Je dévalise les banques pour distribuer aux plus pauvres, à ceux que j'évite de piétiner dans la rue ou dans le métro.
Armé d'une banane, masqué comme vous, je débarque, coup de boule au vigile et je dégaine mon fruit.
C'est fou comme les gens sont terrifiés à la vue d'une banane !
Les guichetiers peureux (hommage à un ami voleur d'épouse), tout chose, tout tremblants, tout tout, tout ce que vous voulez, remplissent mes sacs en toile de jute et je repars sous les regards effrayés.
Ensuite, j'inonde les indigents qui me remercient, contents.
Attention ! Je ne donne pas aux faux pauvres. Oh ! Eh ! Il ne faut pas pousser, pas les multi-casquettes : Les miséreux de cinéma, histrions des bas-fonds, voleurs, magouilleurs, mafieux qui vous piquent votre carte bleue, font la manche avec de pauvres gamins traumatisés à vie.
Y en a, je les ai repérés.
Non ! Non ! Les vrais indigents, ceux qui n'ont personne pour les sauver de la descente aux enfers.
Nul ne sait qui je suis réellement, ce redresseur de torts masqué et généreux.
Même pas Madame Jeanne que j'appelle Odile parce que ce prénom lui va bien.
Odile, elle continue sur son nuage à s'entretenir avec les oiseaux.
Elle tutoie les cieux, c'est plus sympathique que les trottoirs des villes.
Une fois mes missions accomplies, je lis dans mon lit en mangeant des bananes.
Dans la maison, il y a des plumes partout. Sont-ce des oiseaux ou des anges qui les ont laissées là ? En tout cas, entre ces quatre murs nous avons au plafond dessiné un astre solaire et nous oublions pour un moment cet automne qui pleure.
Ricardo Santiago, le 14 octobre 2020
Peut être une image de monument
 
 
 

 

commentaires

Haut de page