Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 lecteurs et moi !

par chroniquesterriennes.over-blog.com 5 Juillet 2017, 07:12

3 lecteurs et moi !

3 lecteurs et moi ( ce qui fait 4 ). Un samedi.

Laideur Price, samedi, course poursuite de Caddies entre les rayons, une vielle bien mal en point erre, un couple aviné traine leur rejeton…Ambiance festive, légumes bien rangés (le lecteur baille), fruits des pays du sud.
Je jette des regards furtifs cherchant la promo qui va alléger mon portemonnaie, bœuf à 6€, poulet label rouge à 9€. Plein de poulets décédés, labélisés.
C’est sinistre toute cette viande morte. RIP, bœufs, veaux, cochons. La femme âgée continue à trottiner, d’autres clients arrivent aussi joyeux que moi de réaliser de bonnes affaires.
A la caisse, une jeune fille plantureuse, affable, attend de m'encaisser, quelle belle journée !
Un peu plus tard, rangement des provisions. La maison est sale, nécessité absolue de s'armer de produits d’entretien (le lecteur s’est endormi) et là je dégaine ma bombe aérosol contre la poussière envahissante.
Le sol, allez ! Frotte ! Frotte ! j’en ai marre, les cochons d’inde se fichent de moi. Ce n’est pas eux qui vont me donner un coup de pattes.
Je m’effondre une fois le ménage achevé, j’allume la télé, songeant à la mort de ces pauvres gallinacés.
Je n’aimerais pas être un poulet, bien content de ne pas terminer mon existence sous cellophane.
Ensuite, détour sur Internet, cherchant l’âme sœur, une poule pour moi. Que de femmes désespérées ! Rendre service et les soulager de leurs peines, avec plaisir mais laquelle choisir ? Une grande blonde ahurie, une brune coincée ? Pas certain de vouloir du sérieux.
Je chatte avec une fille qui parait plus délurée que les autres, on se téléphone, elle a une voix d'hôtesse de l'air.
Nous convenons d'un rendez-vous pour la soirée (le lecteur se réveille, l’intrigue se corse).
Je suis harassé, avant de me préparer, une petite sieste s'impose.
Sursaut ! Quelle heure est-il ???? J’ai rêvé que des poulets géants me pourchassaient pour m’électrocuter. Sans doute afin de me vendre à la grande distribution. Une manière de se venger des millions de gallinacés tués sur le champ d’honneur.
Horreur ! Il est 10 H du matin…J’ai loupé mon rendez-vous. Nous sommes dimanche.
Décidément,je n’aime pas les samedis.

Ricardo SANTIAGO le 17 mars 2011

commentaires

Haut de page