Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors, ainsi était la situation.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 13 Mai 2013, 05:14

5083732980_3d884ca2e7.jpg

Alors ainsi était la situation (poil au menton), nous étions lundi, le 13 pour tout dire, ce chiffre maudit ou porte bonheur selon. Dimanche, il faisait tantôt gris, tantôt pas gris (donc bleu, en gros) et après avoir compté les taupes modèles sur le stade où je déambulais en short (à la recherche d’un ballon rond), je m’interrogeais…Que faire ?

Subissant les affres du célibat (comme on disait chez DIM), je me parlais à moi-même puis  je me répondais pendant que mes 15 enfants et mes 3 femmes se chamaillaient dans l’appartement de 15 m2 à Bondy. En bas de l’escalier les « dis l’heure » continuaient leur sinistre trafic. Oui c’est n’importe quoi…

Non, je déconne, je vis à la campagne et seules les vaches laitières dealent leur lait. A la campagne, il n’y a personne, un chevreuil par ci, une biche ailleurs…Un lapin Pan Pan, un cerf Bambi. Puis de la fée (ou l’a pas fait). Elles sont supers sexy les fées, l’effet impulse (attention ! jeu de mots).

Pffff…On s’ennuie entre deux champs alors on va sur des sites de rencontres pour trouver « l’âne sœur ».

« Beau paysan en sabots recherche femme voulant partager sa profonde solitude, pour lui faire la cuisine, le ménage et lui cirer ses pompes, fainéantes s’abstenir ».

Même là, je m’emmerde,  pas une femme qui ne me répond !

Alors je regarde la télé, je pleure devant  tous ces programmes lamentables, ces films nuls, ses informations sinistres.

Je me couche et je me fais l’amour et je m’endors en comptant les bergères.

Ricardo de Santiago de Overblog. Le 13 mai 2013 (punaise deux fois 13).

PS : La suite et fin de « vogue le navire » bientôt sur vos écrans d’ordinateur. Si tu aimes marque j’aime mais ne marque pas j’aime pour marquer j’aime si tu n’as pas lu. C’est gentil mais ce n’est pas utile.

 

 

 

commentaires

Haut de page