Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après deux nains

par chroniquesterriennes.over-blog.com 14 Juin 2013, 05:02

P1030919.JPG

Je prends ma plume comme le faisaient nos ancêtres qui couchaient sur papier leurs errances littéraires. Ecrivain et écrits vains dans le désert de l’internet où la lecture est devenue un art obsolète. A quoi bon dans ces conditions continuer à prêcher dans le néant (trompette) ?   C’est dans ces considérations qu’en ce matin et sous la bruine je pousse les mots avec courage. Jeudi, grève des trains. 11H30, j’ai de la chance de commencer un peu tard. Dans le wagon  presque personne. En face deux commères, à côté de moi un type louche, sale, gros et qui s’angoisse avec son paquet de cigarettes. La mine défaite du drogué à la nicotine. L’été approche et il fait un temps d’automne. Pluies incessantes auxquelles au fond on s’habitue. Au travail, tout va bien, ils ont remis leur masque aux sourires figés, je fais avec. J’avance dans mes projets même si certains ont pris l’eau, comme quoi dans la vie, il ne faut présager de rien.  Ce soir je pars plus tôt, marche ou « grève ».  Je prends des cafés, c’est conviviale, on discute, chacun à sa croix, certains plus que d’autres. J’écoute les interminables lamentations. Les bassesses du quotidien. Puis je passe à autre chose sous un ciel toujours aussi nuageux. Dehors, c’est histoire d’eau (comprenne qui pourra). Métro. Gens pressés, cavalcades pour attraper le métro. Lippes joyeuses de fin de journée.   Train, bondé. Quand je vois Fernande, je bonde…Je garde mon humour. Ce vendredi. Sans doute parce que justement c’est ce jour-là. Où en étais-je ? Le train est plein comme  un œuf, un jeune tatoué avec sa copine sont assis  sur les strapontins, peu soucieux du monde debout. Sans doute le poids de la jeunesse. Je tente de lire inconfortablement puis je regarde défiler le paysage. Toujours identique à l’aller comme au retour. Chez moi, je prends une douche, douche et douche font 24, je mange en regardant le Hobbit qui est une extension du Seigneur des anneaux.  L’histoire de la quête de nains, nains au panier, nain dans la nain, deux nains, après deux nains, nain tenant ou après. C’est à cet instant précis que je me suis dit que ceux qui ne me lisaient pas, manquaient quelque chose.

Ricardo SANTIAGO le 14 juin 2013

commentaires

Haut de page