Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Biner entre amis...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 7 Juin 2012, 05:20

 

Les gendarmes sont enfin arrivés, pas pressés, la brigade était occupée à coller des amandes au rond point du Carré Sénart (normalement là vous rigolez avec l'association rond et carré).

 

Prostré et en larmes, l'homme balbutie des explications que les forces de l'ordre (en tout cas dans les ronds points) ont bien du mal à interpréter, par contre leurs chaussures sont bien cirées.

 

Tout a débuté par une simple histoire de voisinage, d'habitude cela s'achève par quelques invectives mais là (sans doute la pleine lune), la violence à pris le pas, ce qui fera à n'en point douter les choux gras de la République, journal seine et marnais pour grabataires.

 

J'entrevoie l'article :

 

Le samedi 17 mai alors qu'il binait son potager, Monsieur X est allé voir ses voisins qui eux bêchaient, ils avaient invité des amis et les voitures des convives occupaient toute la rue, à gauche comme à droite.

 

Monsieur X, qui aurait pu s'appeler Monsieur Y, afficha son mécontentement car il voulait aller faire ses courses à Leader super U et que ces véhicules l'empêchaient de sortir de son garage.

 

Monsieur X était seul face à une dizaine de personnes avinées et ivres dont le vocabulaire était limité à des noms d'oiseaux ce qui eut le don d'énerver Monsieur X qui lui était un lettré et qui ne supportait pas qu'on malmène la langue de voltaire ainsi.

 

Il se saisit de son outil à biner (qui s'appelle ????) et expédia un coup au voisin indélicat et mal poli, les autres personnes titubant avancèrent vers lui comme des zombies. Il exécuta un balai somptueux, tel Spiderman, il fit un bon et mis KO toute la bande à Basile. Tout cela avec une hargne terrifiante.

 

Il pensait en avoir terminé quand apparut le débile au pied à coulisse (voir épisodes précédents) qui bavant et hurlant se jeta sur lui mais fut stoppé net par une météorite qui passait par là et il fut écrasé avec son outil à mesurer.

 

Monsieur X par tant d'émotion s'effondra devant la montagne de corps désarticulés, démantibulés, éviscérés...J'en passe et j'en trépasse des meilleurs.

 

Désormais le lotissement a retrouvé son calme, Monsieur X coule des jours heureux, innocenté par une justice laxiste qui n'a pas vu qu'il n'était pas un déséquilibré mais simplement très en colère.

 

Les asiles de fous étant complet, il retourna dans sa maison pour biner pendant que d'autres dinaient en paix.

 

Quant aux victimes, elles reposent en paix avec pour compagnons des restes de météorite et un pied à coulisse.

 

R. SANTIAGO le 07 mai 2012

 

commentaires

S
très amusant ce texte vraiment très méchant ce monsieur x
Répondre

Haut de page