Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cinq minutes chrono

par chroniquesterriennes.over-blog.com 22 Mai 2013, 05:36

P1010021

Cinq minutes chrono…Mme V que je nommerai aujourd’hui Mme X, m’a dit hier que mes textes étaient déprimants. Odo pendant ce temps était dans un délire au sujet de portes.

« On ne peut pas être toujours gai, lui dis-je » Odo continuait à disserter sur les portes, monologue interminable mais émouvant pour peu qu’on s’intéresse  aux portes.  

Le matin même la SNCF avait supprimé deux trains sans explication. La SNCF vous assomme d’informations quand on ne lui demande rien mais dès qu’on est profondément dans la merde, silence radio, employés dépassés et chaos à tous les étages.

Les cons qui vivent en banlieue parce que la capital est hors de prix subissent donc au quotidien les affres des caprices de la SNCF ! Paix ! Gloire et beauté !

Mais avec Mme X, je ne rentre pas dans les détails, tout comme je ne m’engage pas à lui parler politique, récession, temps pourri et autres aléas de nos vies déprimantes (parfois).

Alors pour convaincre Mme X (donc Mme V) que je suis un mec cool et rigolo, je lui offre du café pour sa cafetière. Elle regarde le paquet, me tombe dans les bras et pleure d’émotion.

Odo est reparti sur sa passion, les portes, les gongs et autres serrures dont il s’est brusquement pris d’amour.

La journée passe ainsi entre portes, cafés et autres dissertations sur d’autres sujets assez vains sous un ciel de pluie qui déprime tout le monde.

Je rentre chez moi, train de 19H45 supprimé, je vilipende la SNCF. Personne ne sait rien si ce n’est que le train est supprimé et que le prochain sera à quai à 20H46 ou 21H46.

Ça gronde forcément.  Ce soir c’est le rassemblement des gros nazes, un mec bourré, une grosse femme vulgaire qui mange un jambon sans beurre mais avec du pain et qui regarde en biais comme si on allait lui voler.

On attend comme des imbéciles, c’est chouette la gare de l’est. Les rails, les trains, la zone, les branleurs, les SDF, les flics (qu’on aperçoit de temps à autre mais pas souvent et surtout pas le soir dans les wagons quand la faune fout le bordel).

Je rentre chez moi à 21H45 après un périple train, autobus.

Comment vais-je faire demain pour faire rire Mme X (ex Mme V) ?

Ricardo Pouet pouet Santiago le 22 mai 2013

 

 

 

commentaires

Haut de page