Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Elle, qui ne s'aimait plus.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 10 Février 2013, 13:55

 

2232724524_5bfb9c26e3.jpg

Elle a perdu son cœur….Impossible de le retrouver. Elle l’a cherché partout puis s’est fatiguée et a laissé tomber.

Maintenant rien ne la touche, elle n’aime personne, ça ne la dérange pas, le sentimentalisme est une perte de temps.

Elle ne tombe plus amoureuse, ça évite les désillusions.

Les films tristes,   l’amusent, plus de mouchoirs en papier, plus de larmes, que du cynisme.

Elle ne s’aime plus, elle n’aime rien, elle n’aime plus le monde, elle est froide comme la glace.

Le verbe aimer et sorti de son vocabulaire, elle n’est plus humaine, qu’une machine, une mécanique bien huilée et sans âme.

Elle cherche parfois cette part d’humanité qui l’a quittée mais ce n’est qu’un mirage qui dès qu’elle s’en approche disparait.

Un jour qu’elle n’en pouvait plus, elle a voulu mourir, elle qui n’aimait pas la mort, mais qui aimait encore moins la vie.

La mort serait une délivrance, personne ne la regretterait, elle qui était si peu aimée.

Au moment où elle allait enfin se libérer de ses chaines, on frappa à la porte.

Un type qui lui rapportait son cœur.

Elle le remercia, il s’éloigna, elle ferma la porte.

Elle posa son cœur dans un coin de sa maison.

Elle le regarda battre, hypnotisée. Muscle étrange et fascinant.

Elle ne l’aimait pas mais ne pouvait cependant pas s’en passer.

Quand elle le remit en place, elle se mit à pleurer emportée par une vague d’amour qui l’avait quittée  et brutalement l’investissait.

Aujourd’hui elle allait de nouveau aimer !!

 

Ricardo SANTIAGO le  9 février 2013

 

 

commentaires

Haut de page