Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'arrête las...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 22 Novembre 2012, 05:38

5308656117_385a636c5d.jpg

 

Je n'en puis plus.

 

Je n'ose plus écouter les informations, déluge continue d'intolérables mauvaises nouvelles.

 

Nous venons de perdre un A, ce sont des banquiers avides qui nous punissent d'être un pays endetté et quoi de mieux pour nous sortir du fumier que de nous étrangler un peu plus en augmentant les taux d'intérêt.

 

Les politiques dont peu importe la couleur ont depuis.....plus de 40 ans montré à quel point il était incompétents, voire dangereux.

 

Pendant ce temps alors que l'univers de l'argent se porte comme un charme, on appauvrit des millions de gens.

 

La traque aux classes moyennes est ouverte, seuls les pauvres et les riches sont désormais admis dans le grand marasme.

 

Les uns grattant les fonds de casseroles, les autres se délectant dans un confort obscène.

 

A part ça...euh rien. Ma Ricoré est dans sa boite en métal, je suis bien rasé et ce matin un lapin a tué un chasseur.

 

Ah ! Si j'ai eu 9 lecteurs hier sur mon blog. De joie j'ai ouvert une nouvelle bouteille de champagne (j'ai une cave conséquente), je me suis saoulé et je n'ai pu assouvir les désirs de mes compagnes. Allez hop ! Tout le monde à la compagne, allez hop ! Le soleil nous attend, tous les petits oiseaux nous accompagnent, on va se payer du bon temps..

 

Quoi ???? On me dit que c'est la campagne et non la compagne ??? Je suis pas dans mon état normal, les bulles sans doute.

 

Pfff...Non ! Non ! Je gribouille, les courageux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout seront sans doute morts de rire. Les autres qui n'auront que survolé, ne sauront jamais à quel point même dans le chaos je peux être rigolo.

 

Certainement dans quelques siècles, on découvrira mes œuvres, témoignages obsolètes des temps passés.

 

Je deviendrais (conditionnel) célèbre. On donnera mon nom à des rues, voire des avenues et qui sait peut-être même à un pays.

 

Oui...Bon, pardon...J'arrête las et là. Et je vous dis à bientôt mes n'oeufs fidèles lecteurs.

 

 

Ricardo eldorado Santiago le 22 novembre 2012

commentaires

Haut de page