Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

José

par chroniquesterriennes.over-blog.com 22 Septembre 2012, 17:13

6724718587_f71d2bcd3d.jpg

 

Tu es partie sans te retourner, sans doute a-t-il pleuré, mais toi tu as continué à avancer.

 

Tu l'as laissé dans cette sinistre prison, dans cette pension infecte pendant que tu goûtais à la liberté de ne plus être enchainée.

 

Je suppose qu'une terrible affliction t'a poursuivie ?

 

Mais quelque soit les sentiments qui t'animaient, tu as détruit sa vie à tout jamais.

 

Peux-tu seulement imaginer les souffrances qu'il a endurées ?

 

A ses cris de douleur, tu es restée sourde.

 

Lui chaque matin, espérait que tu viennes le chercher.

 

Il t'aurait pardonnée.

 

Mais à ses suppliques ne répondait que le lourd silence de ton indifférence.

 

Cet enfant a grandi, il est devenu silencieux et mystérieux.

 

Impossible d'interpréter ses pensées quand il te regardait.

 

Dans cette affreuse introspection, se cachait un passé qu'il préférait oublier mais qui le poursuivrait à tout jamais.

 

Ricardo SANTIAGO le 22 septembre 2012

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

Haut de page