Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La faim justifie les moyens (enfin les pas trop grands)

par chroniquesterriennes.over-blog.com 3 Juillet 2012, 20:13

433447550_737e4d987a.jpg

 

 

Je suis là pour dispenser amour et bonheur aux lecteurs de mon blog déclinant.

 

Suivant donc les courbes descendantes je tente de trouver une raison de ne pas jeter mon clavier au feu.

 

Dehors c'est l'été...Je dois trouver un sujet ??? Drôle plutôt..Les gens sont déprimés. Voyons ? Alors sa bouche se posa sur les lèvres chaudes de cette fille qu'il venait d'aborder cinq minutes plus tôt dans un bar louche ???? Ils sont dans une ruelle humide et sombre et une silhouette se détache de la lumière blême d'un réverbère et dans sa main la lame d'un couteau qui luit (ou elle)...Mince je me suis trompé de programme, je suis sur les experts. Fort heureusement la pub surgit tel Zébulon que les plus vieux (alors qu'il ne pleut pas) connaissent mais pas les plus jeunes..Tant pis pour eux (à la coque).

 

Ah ??? Mes jeux de mots ne vous font pas rire...Tiens un lecteur en moins...Que dire ? Je vais vous raconter mon mardi, ça fera passer le temps.

 

Le réveil sonne, driiiinnng, voilà. J'ai toujours été doué pour imiter le dring d'un réveil. J'ai fait l'amour toute la nuit et je suis un peu courbaturé. Dehors les oiseaux ont composé une merveilleuse musique. Quand j'ouvre les volets, les nuages s'écartent en me voyant et le soleil me fait des clins d'œil complices. Douche, classique, Ricoré, pas classique, lait, sucres, petit déjeuner de LU (pub). Mes amies descendent de l'escalier comme un troupeau de zèbres. Elles m'embrassent, miaulent, sans doute...Mais non, je dois aller travailler...Enfin travailler....

 

Au boulot je fais des avions en papier, je les fais voler dans le bureau, puis je remplis ma grille de loto. Le 22, c'est la date de la mort de mon chien, je coche, le 42, c'est la taille de mon pantalon, le....

 

Le directeur entre dans mon bureau, il se prend en plein nez un de mes avions. Je pense qu'il n'est pas content et s'en retourne en déversant des millions d'insultes.

 

Il est 16H j'ouvre enfin mon ordinateur puis je le referme à 16H01, j'ai terminé mes taches.

 

Allez le métro....Allez le train...Allez la marche à pieds....

 

Mazette j'ai encore perdu un lecteur, 13 lecteurs...ça porte malheur. Vite on va passer à 12, je dois en décourager 1 de plus. Je vais vous narrer par le détail ma soirée.

 

J'ouvre une boite de haricots, je mange...Je regarde les infos, je mange, je regarde un télé film français, je mange en dormant.

 

Douche et douche font 24 !!! Voilà encore un lecteur de perdu.

 

Je vais sur Facebook, je supplie...Coucou je suis là...Eh oh les copains !!! Eh ohhh !!! vous avez vu mon blog...Quoi des fautes ??? Où des fautes ????

 

Je ferme mon ordinateur. Mes amies reviennent, j'observe bien leurs manigances... »Non pas ce soir j'ai la migraine »...

 

Un lecteur en moins...Onze courageux qui me lisent encore...

 

Ricardo Santiago le 3 juillet 2012

commentaires

Haut de page