Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La maison

par chroniquesterriennes.over-blog.com 25 Janvier 2012, 06:34

L’amène chaumière,  un salon spacieux et accueillant, sur la cheminée, quelques babioles.

Jonchant le sol des jouets abandonnés, un fauteuil un peu élimé et quelques meubles de piètre qualité.

L’escalier en bois grimpe vers des chambres bien rangées, des lits vite recouverts de couettes multicolores.

L’alcôve des parents est baignée de raies de lumière où danse la poussière, à côté, l’endroit où dort un adolescent, ordinateurs, cahiers épars sur un bureau, quelques gadgets oiseux.

La cuisine astiquée attend qu’on veuille bien apporter un peu d’animation, une odeur indéfinissable flotte dans l’air, mélange  de fruits et de senteurs de condiments.

La télé se désespère en silence  dans la pénombre tranquille.

Un bruit, une porte qui s’ouvre et la vie, l’agitation reprend ses droits.

Des enfants qui se chamaillent, un père qui gourmande, une mère affairée.

Au rez-de-chaussée, la cambuse de gamins où règne le chaos.

Dans un coin une corbeille où se repose un animal invisible.

Aujourd’hui le seul maître à bord, une pendule et  son infernal tic-tac qui égrène les secondes.

Le jour tire sa couverture sombre dardée de loupiotes brillantes, l’environnement reste désespérément vide.

La demeure patiente, ils vont revenir lui amener cette effervescence stimulante et pétillante qui fait son bonheur.

La voiture est un amas de ferraille informe, un accident banal comme il en arrive chaque jour.

Combien de survivants ? Nul ne bouge, des marionnettes sans fil, désarticulées, sans âme.

Un entre filet dans un journal, un fait divers.

Et là-bas, un foyer  rythmé par la musique d’une pendule qui n’a de  cesse  de continuer sa tâche monotone.  Ils ne reviendront pas.

Ricardo Santiago le 24 janvier 2012

 Copyright © 2012
Ricardo SANTIAGO

 

 

 

commentaires

Haut de page