Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vraie vie..

par chroniquesterriennes.over-blog.com 4 Août 2011, 06:54

 

En pleine réunion, on se met à danser sur les tables, nous chantons, chacun de nous est parfaitement synchrone pour entamer des chorégraphies sophistiquées.

 

La musique surgit dont ne sait où, nous sommes tous beaux, sveltes et musclés.

 

Quand nous sommes amoureux, nous nous embrassons en nous regardant longuement comme des veaux avant que nos lèvres se touchent avec des envolées lyriques.

 

Nous mettons deux heures avant de nous déshabiller et de révéler nos corps sublimes en nous caressant longuement sous des lumières chaudes qui donnent à cette scène une image de peinture sublime.

 

Avec un peu de chance les oiseaux vont entonner leurs magnifiques chants et nous allons, enfin, faire l'amour...comme des bêtes furieuses (ouh je m'égare).

 

Une sourde terreur déploie ses ailes, je ne vois plus les choses comme avant, je me demande si le monde qui m'entoure n'est pas composé d'extraterrestres belliqueux qui ont investi les humains.

 

Des êtres abjectes qui ressemblent à des concombres avariés et qui font terriblement peur.

 

Ni une, ni deux, je vais voir mon ami qui se déguise en chauve qui sourit avec sa cape et son slip par dessus des collants;

 

Normalement ce genre de type devrait nous faire rire mais pas là. Dans mon univers, c'est un super héros qui lutte contre les méchants et qui va transformer les concombres venus d'ailleurs en purée.

 

La dernière fois on a découpé à la scie circulaire une femme qu'on a retrouvé au quatre coins du pays, de fins limiers ont été mis sur le coup, un type en pantoufle avec une pipe, un gros bonhomme aux bacchantes impeccables, des experts, classes, avec des lunettes de soleil qui vous débusquent dans un magma de chair et de sang un cil perdu et après une recherche ADN retrouve le criminel.

 

J'ai vu passé ce matin, un garçon et sa bande de copains chevauchant des balais poursuivis par des dragons, c'était très impressionnant.

 

Ensuite, rien, la vie n'est pas du cinéma, j'ai bu mon bol de Ricoré avec ma famille formatée tout sourire, une douche avec de l'Axe, assailli par des filles visiblement troublées par mon charme, j'ai rejoint mes bons copains et là on a découpé un saucisson en se tapant sur le ventre pendant que Olivier de Carglass était en train de s'affairer sur mon pare brise avec sa pompe magique et sa colle spéciale (mon pare brise s'était fendillé).

 

Au moment où j'ai voulu le payer pour sa prestation, Olivier m'a regardé en souriant comme un niais pendant que mes supers copains se tapaient le reste du Cochonou.

 

Olivier ne voulait pas que je paie, ça serait l'assurance qui prendrait tout en charge.

 

Mince ! J'avais une grosse tache sur ma chemise, fort heureusement j'avais à la maison, mon Omo compact qui allait faire la fête à cette souillure..

 

La vraie vie, quoi...

 

 

Ricardo SANTIAGO Le 04 août 2011

commentaires

Haut de page