Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les maux de papier

par chroniquesterriennes.over-blog.com 16 Juillet 2011, 17:51

 

J'avoue, j'ai gardé une âme de gamin. Comment pourrait-il en être autrement quand je me suis fait tant d'illusions sur toi ?

 

Je nous voyais naviguant sur la mer déchainée de nos vies, nous tenant la main dans les moments où les tempêtes sont si violentes, mais voilà....

 

J'ai cru en toi, vraiment....J'ai vu des fêlures dans ton cœur et je voulais panser tes plaies sans rien attendre en retour...

 

L'altruisme qui constitue le ciment des vraies amitiés et des amours indéfectibles., n'est plus qu'un mot désuet et dénué de sens dans nos cités déshumanisées.

 

Au moment où j'en avais le plus besoin, tu as brillé par ton absence, mes bouteilles à la mer, mes SOS se sont perdus dans le néant et tu as fait peser une sinistre chape de silence.

 

Je me suis alors tourné vers d'autres gens, je n'attendais rien d'eux ou si peu, un zeste de compassion, qu'ils me redonnent mes rêves.

 

Je t'ai vu ainsi t'éloigner, j'ai eu la sensation de m'être trompé, ne plus te connaître...Cette idée étrange que tout était faux.

 

L'édifice s'est fissuré, mes derniers espoirs se sont lézardés, un voile gris est tombé, rien n'est plus pareil...

 

Mes mots n'ont plus de sens, les « je t'aime » d'hier ne sont que des mots de papier aussi tôt déchirés...

 

Ricardo SANTIAGO le 16 juillet 2011.

 

 

commentaires

M
<br /> <br /> J’adore tes petits mots ..<br /> <br />   Tu as toujours le mot pour rire<br /> Mais Crois moi, tu n'auras pas toujours le dernier mot.<br /> <br /> <br /> Bisou RIC<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Haut de page