Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madame V........

par chroniquesterriennes.over-blog.com 12 Juillet 2012, 05:02

4091073668_1de78f6b5d.jpg

 

 

Billet du mercredi...

 

Madame V (cette personne souhaite rester anonyme) a l'œil critique et chasse les fautes d'orthographe (en tout cas celles de mes textes...I like the texte).

 

Mince ! Je vais devoir être vigilant, Mon Dieu, petit Jésus, Vierge Marie, faites que pour cette chronique je ne fasse pas la moindre erreur.

 

Je la connais Mme V si je m'égare c'est direct un coup de règle sur les doigts...

 

Alors je vais vous raconter ma journée...Voilà....Euh....7H du matin, je sors de mon lit, caleçon à fleurs, je me regarde devant la glace, j'admire ma plastique, deux heures plus tard, je prépare enfin ma Ricoré...4 sucres, plouf ! Plouf ! font les sucres qui chutent dans le lait...Ils poussent (les sucres) des petits cris de douleur..C'est triste un morceau de sucre qui agonise, alors 3 de plus c'est un génocide.

 

Je regarde télé matin et la météo : lundi, nuages, mardi, nuages et pluies, mercredi, c'est l'inverse (ou l'averse)...Jeudi, je dis pareil, vendredi....Itou...Samedi si ça me dit il pleut aussi...

 

Repassage, pschittttt ! fait le fer à vapeur, même pas peur, pas le moindre pli, le pli sans Lee..Oui au-delà du jeu de mots, Lee c'est un copain, il fait son Lee comme il se couche. Vite j'ai la migraine.

 

Je sors, je prends le train ou c'est le train qui me prend aussi surement, je m'assoie sur une banquette, je vois le paysage qui défile devant mes yeux azur (S ou pas S à azur...J'angoisse).

 

Je compte les nuages, le gris et les trous de ciel bleu...Métro, je comptabilise les roumains que je soustrais aux dealers que je multiplie par les SDF....Et je passe à la station suivante.

 

Travail, je compte sur personne, à peine sur moi..Mme V m'attend, elle me foudroie de son regard et je sais que j'ai fait des fautes, des fautes et des fautes...

 

J'ai le droit à une fessée, ouille !, ouille !...Je commence à y prendre du plaisir.

 

Je descends dans mon bureau, les fesses toutes rouges, j'ai ma petite bouée que je pose sur mon fauteuil, la douleur est moins vive quand j'installe mon séant.

 

Mon collègue arrive, il me dit bonjour, je lui réponds bonjour, on se dit bonjour...

 

Il fait un café, dans une grande cafetière et toute la journée on boit, on boit, on boit du café...

 

J'ai le cœur qui va exploser, mon compagnon est raide mort, il a pris trop de café, du Robusta !

 

le fou ! Moi je vis encore, je bouge encore, je sens toutes les fibres de mon corps beau (rires, merci), je hurle de joie...

 

Je suis présent parmi vous..Ouiiii....Vous, là, qui me lisez, ouiiiii, vous qui riez...Et le miracle a lieu..Mon ami, mon frère, se lève, il revit, il a chassé le Robusta de son organisme....Alléluia !

 

Je chante les louanges du Seigneur, on pleure, les 200 personnes qui bossent avec moi chialent.

 

On dirait un épisode de la petite maison dans la prairie.

 

Je rentre chez moi, quelle magnifique journée.

 

Ricardo aussi sûr que 2 et 2 font 4 Santiago, Sans Tiago je suis perdu (rires....vous n'auriez pas un ou deux euros pour l'artiste ?). Le 12 juillet (il va pleuvoir), 2012....

commentaires

Haut de page