Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mon fromage c'est.....Ou chronique du dimanche

par chroniquesterriennes.over-blog.com 8 Juillet 2012, 16:20

Camembert_-Cheese-.jpg

 

 

 

Il y a cinq ans, on a eu le droit à un Président un peu bling bling qui n'était pas gêné d'aller les pieds en éventail faire bronzette sur le yacht d'un de ses amis millionnaires.

 

Pendant ce temps, les chiffres du chômage continuaient à grimper mais on allait voir ce qu'on allait voir.

 

On construirait une barrière infranchissable pour empêcher les immigrés de venir piller nos richesses (enfin ce qu'il en restait), on ferait baisser la délinquance et tous ces branleurs qui nuisaient à notre sécurité iraient croupir dans les prisons du Roy.

 

Au niveau économique, on relancerait la machine en offrant des heures supplémentaires et défiscalisées...

 

On oubliait au passage, une industrie moribonde et une dette qui gonflait d'années en années.

 

Bon ! Autant le dire, aucune idée valable n'était mise en avant et le navire France continuait à sombrer sous les ordres d'un capitaine qui sirotait du champagne.

 

Cependant nous nous sommes bien amusés sous ce Président là, avec des histoires de vaudevilles, de portes qui claquent, d'un mari trahi et d'une femme outrée. Puis nous fûmes émus car comme dans les comtes de fées, notre héros Président malheureux retrouvait le bonheur (somme toute très rapidement) auprès d'une artiste avenante, certes piètre chanteuse mais ravissante première dame de France.

 

Ce qui devait arriver arriva et on changea de couleur politique...Les socialistes débarquèrent, me faisant penser à Luigi et Mario les deux plombiers italiens qui essaient de colmater les fuites sur Nitendo.

 

Il faut l'avouer, les caisses de l'état n'entreposaient que des toiles d'araignées et notre nouveau Président normal devait trouver des solutions, pas forcément pour relancer l'économie mais au moins sous le regard sévère de la chancelière allemande pour éponger la dette de la France.

 

Pendant ce temps les pays du club med comme les appellent nos teutons rigoureux (l'Espagne, le Portugal et la Grèce) donnaient (en tout cas deux d'entre eux) des leçons de foot aux allemands qui s'en retournèrent chez eux. Même si ce sont de médiocres gestionnaires, nos amis latins sont au moins de grands sportifs.

 

Où en étais-je ? Ah oui...On n'accusera plus la gauche de laxisme au niveau économique avec des augmentations d'impôts à la chaine et des mesures drastiques pour que l'argent ne file plus.

 

Les plus heureux finalement sont les banquiers rassurés qu'on fasse le nécessaire pour les rembourser.

 

Je ne sais pas trop où tout cela va nous mener mais vous savez ce qu'on dit qui paie ses dettes s'enrichit..Autant dire que bientôt on sera pété de thunes..

 

 

Ricardo SANTIAGO le 8 juillet 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

commentaires

Haut de page