Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne me lisez pas !

par chroniquesterriennes.over-blog.com 2 Juin 2013, 04:49

2538345667_47dc807e43.jpg

Ne me lisez pas !!!! C’est nul ! Je ne sais plus écrire,  Je ne parviens  plus à  aligner plus de deux mots.

Tout ce que j’écris (enfin que je tente d’écrire) et sans profondeur, sans intérêt, une vacuité à pleurer.

Pourtant à l’école j’étais le meilleur en rédaction. Les autres élèves me jalousaient, bon ! Je leur piquais leurs petites amies, je reconnais.

Pour séduire je couchais sur le papier (c’est une façon de parler)  des poèmes et les nanas fondaient, me prenaient pour un poète maudit. Mes cheveux étaient longs, un peu fous, je m’habillais en baba cool et composais des chansons que je fredonnais au creux de l’oreille des belles.

Elles pleuraient d’émotion et leurs copains me foudroyaient du regard. 

J’avais créé mon propre journal, le corbeau, et je dénonçais à tour de bras, les élèves qui copiaient, les profs qui couchaient ensemble. Je le vendais 5 francs. Oui à l’époque c’était des francs. Et là je passe pour une momie.

J’étais le nègre des plus grands écrivains. Celui qui fait le travail de fainéants qui n’avaient ni imagination, ni style, ni rien, des gros nuls qui ne devaient leur notoriété qu’aux autres, ceux de l’ombre, moi la plupart du temps. La star des sous-sols.

Par pudeur, je ne vous parlerais pas des Présidents qui à genoux m’ont demandé de peaufiner leurs médiocres discours. Pffff !!! Qu’est-ce que j’ai pu mettre comme conneries. « Président autrement », « le changement c’est maintenant », la farce tranquille ou la force.

J’étais une vraie pute, travaillant pour la droite, la gauche. Pour les extrêmes je n’avais pas trop d’idées ! ? Avant j’avais froid maintenant facho.

Enfin, saviez-vous qui a écrit le premier scénario du film le Titanic ? J’avoue ce fut un flop ou un naufrage comme vous voulez.

Puis tournant dans ma vie, j’ai pris des kilos, j’ai perdu mes cheveux, ma virilité, ma femme, mes deux cochons dingues…Tout !

Un vieux pieu qui allait prier à l’église pour retrouver l’inspiration. Mais ni Dieu, ni les anges, ne sont venus à mon aide. J’ai, ouh ! La honte ! Pour que les gens me lisent ouvert un blog, sans doute pensais-je que j’allais ainsi retrouver quelques idées.

Tu parles ! 500 pages  de textes pour  la déchèterie ou la poubelle.

Evidemment  personne ne désirait s’attarder  sur des trucs aussi crétins, aussi mal torchés. Le cerveau en marmelade, moi le Zeus de l’écriture au sommet de ma médiocrité.

La descente n’en fut que plus brutale et je suis là devant vous, plumitif à tout jamais.

 

Ricardo SANTIAGO le 1er juin 13

 

 

 

commentaires

Haut de page